Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 17:31
« Il n’y a pas de lumière sans ombre et pas de totalité psychique sans imperfection. La vie nécessite pour son épanouissement non pas de la perfection mais de la plénitude. Sans imperfection, il n’y a ni progression, ni ascension.»
 
 
Carl Gustav JUNG, psychiatre suisse
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marianne - dans Ils ont dit...
commenter cet article

commentaires

Koulou 27/05/2010 12:16



Elle le fera, j'en suis sûr !



Koulou 18/05/2010 17:35



Plénitude, sans condition préalable, possibilité psychique intrinsèque à chacun de nous. Le bonheur ne résulte pas de cause qui le produise mais s'invente et se décrète dans l'instant. Quel est
le chemin du bonheur ? Il n'y a pas de chemin, il suffit d'être heureux.


Voilà la plénitude, cette possibilité que nous avons de sortir de la dualité qui divise le monde en paires d'opposés, qui, à force, nous fâchent avec la moitié des choses et nous éloigne de
l'essence de la Vie.



Marianne 26/05/2010 21:52



comme j'aime cette expression "nous fâche avec la moitié des choses et nous éloigne de l'essence de la Vie" !


Elle mérite de faire son chemin...



liedich 15/05/2010 19:14



Voilà des phrases que je partage vraiment pleinement. Ce doit être complètement affreux de vivre la perfection.... Impossible je pense mais la seule pensée de cela me fait peur.


La photo est très belle, merci pour ce clin d'oeil et bon dimanche à Toi et tes proches ma  Brillance.



Marianne 26/05/2010 21:50



merci de nous rappeler, Liedich, que la perfection aurait ses travers malgré tout !


 



Jean-Paul 14/05/2010 12:50



L'ombre a un coté inquétant, on y cache les choses qu'on ne veut pas montrer. Elle a aussi un coté rassurant. On s'y repose quand on s'est trop exposé.
L'imperfection, elle fait partie de l'humain, et de la vie peut être. Regardez la musique, la peinture. L'émotion qu'elle procure à un être humain provient de son imperfection. Un son avec des
harmoniques totalement pures est transparent à l'oreille, ennuyeux. C'est la complexité des harmoniques, l'imperfection imperceptible, qui accroche et ravit l'oreille.



Marianne 14/05/2010 21:09



Tout comme Roméo, l'approche artistisque que vous apportez ici donne une dimension nouvelle à la noirceur que l'on prête d'ordinaire à l'ombre.


L'ombre, en été, apporte fraicheur, et j'aime à savoir qu'on peut y lâcher quelques proies.


:-)



roméo 12/05/2010 19:45



Votre note courte et juste me fait penser à la photo Noir et Blanc - mon dada - : il n'y a que les beaux noirs qui puissent mettre en valeur la fulgurance de la lumière, et qui permettent
d'apercevoir aussi toutes les nuances de gris. Notre vie est ainsi faite.


Mes amitiés lointaines et proches!


Roméo alias "le promeneur du 68"



Marianne 14/05/2010 20:53



Oh ! Bonjour, Romeo et honorable Promeneur du 68...


J'ai particulièrement apprécié votre venue ici et ce que vous m'apportez à travers votre oeil exercé. La lumière fulgurante, ce flash qui soudain fait apparaître, qui révèle, qui illumine...


Je vous envoie mon sourire.