Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 21:00

Vous l'aurez sûrement constaté, je me suis éloignée ces temps-ci de la blogosphère.

 

Trois entretiens de recherche  d'emploi, d'une part. Après six mois de chômage, une bonne nouvelle : je suis retenue pour l'un d'eux (hélas c'est un CDD) ; j'attends de connaître la date de démarrage.

 

D'autre part, je me suis éclipsée pour effectuer un séjour d'une semaine en Egypte, dont je suis revenue tout juste avant l'explosion sociale. C'est avec grand intérêt que j'observe l'évolution des mouvements et me préoccupe du devenir ce ce beau et  grand pays.

En raison des remous, je ne me suis pas rendue au Caire, ni sur le Nil et n'ai donc pas accédé non plus aux sites des pyramides. J'ai séjourné dans la péninsule du Sinaï et ai excursionné jusqu'au Monastère Ste-Catherine avant de me rendre dans une oasis pour boire le thé avec une tribu de Bédouins et découvrir quelques bribes de leur mode de vie.

 

Pour compenser les récentes et déplorables  images de violence, je vous partage quelques photographies que j'avais prises :

 

DSCN6252.JPG

DSCN6254.JPG DSCN6261.JPGDSCN6235.JPG

 

DSCN6224DSCN6217.JPG

DSCN6242.JPG

DSCN6238.JPGDSCN6182.JPG

 

DSCN6442.JPGDSCN6453.JPGDSCN6431.JPG

 

Repost 0
Published by Marianne - dans Mes voyages
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 14:00
GASSIN, village perché DSCN5863.JPGoffre une vue sur le Golfe de SAINT-TROPEZDSCN5854.JPGDSCN5855.JPGDSCN5847.JPG
DSCN5860.JPGDSCN5857.JPG
 A traverser les ruelles, le regard se réjouit du mariage de la pierre et des végétaux que la main de l'homme cultive avec le don de la patience.DSCN5840.JPG
DSCN5853.JPGDSCN5862.JPG
DSCN5849.JPGDSCN5868.JPG
La main de l'homme quand elle est inspirée, et notamment par l'Art,
peut de grandes, peut de si belles choses...DSCN5864.JPGDSCN5865.JPG
RABARAMA  Im-plosione (Bronze peint, 2006)
 
"Le regard ouvert et tourné vers l'univers qui nous entoure, la scultpure incorpore l'énergie d'un "élan" que le visage même semble contenir en exaltant l'instant précédant immédiatement l'action.
Sur la toile qui recouvre le corps, sont représentées les étoiles ; stylisées, elles représentent l'homme avec jambes et bras ouverts, libre finalement d'agir et de penser, en être conscient de soi-même et de sa propre énergie.
En devenant symboliquement une étoile, l'homme se souvient d'exister en tant qu'énergie en évolution continue, une petite partie d'un mouvement universel (le "chaos universel") comme si, dans sa structure, tout était composé par des infimes parties que l'on peut distinguer dans les cellules de notre organisme..."
 
 
 
Repost 0
Published by Marianne - dans Mes voyages
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 20:25
DSCN5596.JPG   Sur les hauteurs de la ville de GRASSE, niche un charmant village perché accueillant et chatoyant où le promeneur à son gré vogue de savonnerie en parfumeurs, de potier en confiseur artisanal. Son regard s'attarde sur le panorama époustouflant où les massifs accrochés au cieux portent très haut l'envol des oiseaux ivres de grands espaces. On ne peut s'empêcher soudain de les envier.
DSCN5573.JPG
DSCN5575.JPGDSCN5576.JPG
DSCN5585.JPG
DSCN5607.JPG
DSCN5610.JPGDSCN5571.JPG
DSCN5612.JPG
DSCN5601.JPGDSCN5598.JPGDSCN5568.JPG
Repost 0
Published by Marianne - dans Mes voyages
commenter cet article
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 11:00
DSCN4865.JPG
Qu'ai-je emporté de là-bas ?
Des paysages sublimes, des odeurs, des visages. Celui de cette dame.
Fichu serré, visage creusé d'arabesques de rides, pantalon turc, tenant un bâton d'une main et de l'autre un citron et une herbe aromatique.
Sa famille guettait l'arrivée des cars de touristes pour quémander quelques euros en échange de fruits, d'objets artisanaux ou de photos d'eux.

Dans une voix tranquille et sur un ton confidentiel, la petite vieille s'est adressée à notre guide dans sa langue à elle. Je n'ai pas su de quoi ils parlèrent. Cela ressemblait à une conversation polie. J'ai demandé à notre guide. Elle voulait simplement lui offrir ce superbe citron.
Sa manière à elle de souhaiter la bienvenue. Je n'avais jamais vu de citron aussi joliment mûri. Il avait le double de taille de ceux vendus dans nos grandes surfaces discount. J'étais certaine, d'un seul coup d'oeil, que le goût de ce fruit n'était pas l'acidité des nôtres. Celui-ci avait simplement eu tout son temps pour parvenir à maturité. Il luisait sous le soleil, et son jaune était éclatant. Il avait eu le temps de se gorger de jus. 
La petite vieille insista, par gestes accompagnant ses paroles étrangères. Il semblait gêné de l'accepter. Mais le guide finit par avancer sa main ouverte.
A moi, elle tendit le brin d'herbe aromatique (je ne suis pas parvenue à déterminer ce dont il s'agissait). Je ne comprenais aucun mot, mais sa voix modulée de petites exclamations, sut me convaincre. Je devais accepter à mon tour. Le guide me le confirma.
Quel âge avait-elle ? Je ne parvenais guère à dater, pas même approximativement, ce facies aux yeux noirs si doux, aux paupières se penchant vers des joues rondes.

Autour de nous le paysage était splendide. Derrière les orangers, à l'horizon, une montagne encore enneigée. Un ciel exempt de tout nuage.

DSCN4863.JPG
On ne savait plus, de la splendeurs des paysages aperçus depuis notre arrivée ou d'eux, si c'était la montagne qui les rendait beaux malgré leur pauvreté, ou ces habitants qui donnaient à ces lieux une personnification de la fertile générosité des lieux.

Ils vivaient dans la simplicité, se nourrissaient de ce que la terre offrait, et pour le surplus.... ils attendaient. La spontanéité des touristes - la plupart au teint pâle et aux airs fatigués - venus ceux-là d'Europe ou demain d'ailleurs .

L'unique obole que donnaient en retour ces vacanciers à ces familles : quelques pièces en échange de deux-trois clichés.
Sans voyager elles-mêmes, ces autochtones afficheront leurs visages sur des milliers d'ordinateurs, alimenteront les commentaires des images partagées aux amis des touristes dès leur retour, prendront la tournure d'anecdotes de vacances...

J'ai ressenti aux côtés de cette petite vieille la résonnance de l'authenticité s'offrant au paraître.
Que, longtemps, ces êtres soient préservés et que leur vie soit longue !

Le guide passant et repassant le citron d'une main à l'autre, et moi roulant entre mes doigts le brin d'herbe aromatique, silencieusement, dans une probable pensée commune, après avoir pris congé de la dame, avons rejoint le car, le nez abaissé, sous le craquement des cailloux poussiéreux jonchant le sol qui roulaient sous nos pas.

Quelque chose d'indicible, mais réellement de bon était passé d'elle à nous.
Repost 0
Published by Marianne - dans Mes voyages
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 22:28
Tes photos et images en diaporama sur Facebook, eBay, MySpace ou sur ton site perso!Afficher toutes les images du diaporama
Repost 0
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 21:25
  MOSAIQUES et BAS-RELIEFS


bien qu'inachevées, ces reconstitutions démontrent le travail de patience que nécessitent ces oeuvres et le sens artistique de leurs créateurs.



époque médiévale
---------------------------

Je vous recommande vivement cet autre blog contenant d'autres superbes photos à découvrir.

 

 ----------------------------------------------------------------------------------------

      POESIE

Abou Kacem Chebbi -
Prières dans le temple de l' amour

Exquise tu es comme l' enfance, comme les rêves, comme la musique, comme le matin nouveau, comme le ciel rieur, comme la nuit de pleine lune, comme les fleurs, comme le sourire d' un enfant… »




Repost 0
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 22:09

 

Repost 0
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 21:51

APOLLON


VIRGILE entre deux muses rédige son ENEIDE

Cuve baptismale de l'église de MENINX (Ile de DJERBA)



Après celui du CAIRE, le musée national du Bardo de TUNIS, aménagé vers le milieu du XIXème siècle, est l’un des plus importants du MAGHREB.

Il rassemble une vaste collection de mosaïques romaines qui ont fait la réputation des lieux.

Sa visite donne un intéressant aperçu de l’histoire de la TUNISIE sur plusieurs époques : préhistoire, la période punico libyque, les périodes romaine et paléochrétienne, avec les séquences vandale et byzantine et, enfin, la période islamique qui court jusqu’à l’époque contemporaine.

A dans quelques heures pour d'autres vues.

Douce nuit à chacun.

 

Repost 0
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 20:42

   ARCHITECTURE TUNISIENNE


  petit glissement d'époque, de cette photographie aux suivantes.
  Qu'elles soient moins récentes ou plus modernes,j'ai aimé le 
  charme de ces demeures,
  mais déploré souvent au fil des déplacements effectués l'impressionnante 
  quantité de maisons restées en quasi état d'abandon ou 
  d'inachèvement donnant une triste impression de pauvreté du pays dans plusieurs régions
  (je me suis laissée dire que c'était une question de contournement d'impôts..)




    De nombreux minarets où  résonne la voix du muezzin
    sur cette terre à dominante musulmane



PEINTURE


faute de pouvoir emporter les tableaux, j'ai pris sur le vif ces clichés ayant tous deux en commun leur luminosité mais chacun pour lui sa propre identité créant l'intimité avec l'oeil qui s'y attarde..




MOSAIQUE

sur un coin de balcon....

dans le jardin de l'hôtel où nous avons séjourné...

Dans un ultérieur article, je mettrais en ligne des images prises au Musée Bardo de TUNIS, célèbre pour les mosaïques qu'il abrite.


ARTISANAT




ART CULINAIRE




   Eh bien... oui, j'avoue,  j'ai goûté à tout !!!!     :-)

Repost 0
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 18:44
 

 Raffinement et bon goût, harmonie prouvant que le gris peut être aussi invitant que la blancheur, originalité des reliefs et des sculptures, encadrement en frise finement chatoyante, jusqu'à ce rideau semblant enrayer l'omission, quel est le passant qui ne saurait se laisser pousser par le désir de franchir le seuil de cette demeure ?



porte double étroite se jouant de la géométrie imbriquée dans les profondeurs bleutées


ocre, marron, blancheur, un peu comme dans un temple,
entrer par la grande porte en gravissant une à une les marches pour rejoindre la fraîcheur, et l'authenticité naturelle de la pierre et la froideur de la ferronnerie pour ouvrir ce minuscule cadenas crevant le centre pour mieux ouvrir mon imaginaire...

 

triplement losangée, au-dessus d'un escalier pentu aux triples marches,
porte dérobée...

la main de Fatima, recevant le journal
Très féminins, à mon sens, ces ornements de courbes répétées mises en valeur par un clouté noir offrant la friandise enflammée de son sourire aux visiteurs



     

   Mon clin d'oeil personnel...

                                          la porte de la mer 
                                                


















Repost 0