Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

29 août 2007 3 29 /08 /août /2007 11:09

Le Nouveau Magasin d'écriture - Auteur : Hubert HADDAD - 938 pages

 Présentation de l'éditeur : "De l'art de la nouvelle et du conte à celui du roman, du sonnet baroque à la poésie contemporaine, du haïku au genre épistolaire, des cadavres exquis surréalistes aux expérimentations oulipiennes, sillonnant entre Rimbaud, Proust, Emily Brontë, Kafka, Borges, René Daumal, André Hardellet, Karl Kraus et cent autres, cet objet littéraire non identifié débride joyeusement l'imaginaire autant qu'il explore les arcanes de la création littéraire - ou comment trouver un sujet, circonvenir une panne d'inspiration, investir de façon ludique la poésie, le théâtre ou le mot d'esprit, s'adonner aux délices de l'analogie et de la métaphore… Foisonnant, passionné, érudit et simple, terriblement excitant, le Nouveau Magasin d'écriture est tout à la fois une encyclopédie subjective, un dictionnaire portatif, un bréviaire de style et un réservoir magique d'inspiration - en somme : un véritable manuel d'écriture et de littérature en action, pour tous les fous de littérature. Avec une richesse d'invention propice au rêve et à l'aventure, ce livre s'adresse sans exclusive aux écrivains en herbe, animateurs d'ateliers d'écriture, enseignants, étudiants, amateurs éclairés; il offre une somme de dispositifs et de multiples rapprochements inédits, comme un vaste éventail de textes et d'auteurs, pour associer écriture et lecture dans une même perspective d'invention et d'émancipation."

Je m'ouvrais de mes freins en matière de création lors d'une de mes dernières rencontres dans la librairie qui m'emploie. Mon interlocutrice, me parla de ce livre. Convaincue, j'en passa commande. La première surprise fut son allure : 938 pages, un véritable pavé ! Mais, sans m'en effrayer davantage, je me suis précipitée sur son sommaire (consultable en format pdf sur le lien suivant :  http://www.zulma.fr/datas/files/sommairenme.pdf). Alléchant !

A petites doses, je m'empare du contenu. Arrivée en page 36, l'auteur propose une feuille de mots manuscrits en tous sens, le but étant d'y piocher afin d'engendrer un texte librement. J'ai adoré !!!

Exemple, devant vous,  je choisis au hasard les termes suivants : "le crépuscule", "morsure", "splendide", "l'étang", "tombe", "sentier". Par assemblage, voici la phrase que ces mots ont fait surgir sous mes doigts :

sur l'étang splendide où le sentier tombe,

le crépuscule ressemble à une morsure  

ou

sous la morsure splendide du crépuscule

l'étang tombe au pied du sentier

Quelqu'un pour prendre la suite ou faire d'autres suggestions ?

Petit plus, si vous aimez vous amuser, Zulma propose sur son site un exercice ludique : http://www.zulma.fr/atelier-ecriture.html

L'auteur : Hubert HADDAD est "écrivain, historien d'art, pionnier des ateliers d'écriture en France, auteur d'une cinquantaine de livres (romans, essais, théâtre, poésie).

Quand la création devient un jeu ! Mais c'est encore plus délectable quand on parvient à obéir à la suggestion de l'auteur : "l'oubli du sens" !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Azalaïs 07/09/2007 20:38

coucou Marianne, grâce aux commentaires que tu as laissés, j'ai enfin pu parvenir  à ton blog qui a l'air très très intéressant. Moi je débute et je suis déjà embarquée dans 3 ateliers d'écritures: celui de "papier libre" que j'ai terminé, celui de "l'équipe de choc", et ceux proposés par "l'écriture ludique " qui ressemblent à ceux que tu as trouvés dans le livre dont tu parles! avec tout ça comment aller me promener dans tous ces blogs! A bientôt.Azalaïs

Marianne 22/09/2007 12:04

Je n'ai jamais vécu l'expérience d'un atelier d'écriture en direct pour ma part. Je pense que leur plus grande force réside dans le regroupement de gens de même passion qui s'encouragent mutuellement à dépasser ses freins littéraires. Non ?

Viviane 01/09/2007 10:03

Absolument Marianne, on se tutoie !

Florinette 30/08/2007 18:17

Je suis bien contente de lire ton avis, car pour être franche j'hésitais à prendre ce gros pavé que j'ai feuilleté à tout hasard en librairie et je ne me suis dis, sûrement à tord, qu'il me paraissait bien compliqué, voire inabordable et là j'ai bien envie d'en savoir plus...

Marianne 31/08/2007 23:08

C'est un pavé en effet. Il représente avant tout  un gros travail de la part de son auteur. Je trouve qu'il mérite qu'on s'y arrête.

Viviane 29/08/2007 15:44

c'est un livre que j'adore, inépuisable... en aprticulier les titres de contes ou de poèmes ( tous les titres de poèmes que Baudelaire n'a jamais écrit)Vous n'avez aps fini de vous promener dans ce livre qui est un trésor pour toute une vie...

Marianne 30/08/2007 14:59

En effet, Viviane, c'est une réflexion que je me suis faite moi aussi. J'imagine que tu t'es également penchée sur les haïkus ? Cet ouvrage est une mine d'inspiration, et c'est un plaisir que de le découvrir.
(Bon maintenant je te tutoie, OK ?).
Bises