Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 14:33

 La malédiction de Darwin - Philippe AUBERT - Editions LE VERGER - Polar - 191 pages

 

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

"Que s'est-il passé ce dimanche-là au 2, Moor Cottage, Findon, West Sussex, Grande-Bretagne ? Qui a tué, avec une sauvagerie consommée, la belle conférencière Elisabeth Wright ? Qui pouvait bien en vouloir à cette intellectuelle inoffensive ?

Inoffensive, voire... La défunte conférencière était chargée, par une puissante et discrète organisation américaine, de mener une série d'interventions sur le «Dessein Intelligent», cette nouvelle théorie qui divise le monde des croyants, tout comme celui des scientifiques. Désigné pour cette enquête délicate, l'inspecteur Glen va croiser une nouvelle fois le chemin du pasteur Brown. Criminologie et théologie ne seront pas de trop pour élucider le crime de Moor Cottage ! Le XXIe siècle devait être religieux, ou ne pas être... Le roman de Philippe Aubert paraît à un moment où les questions religieuses n'ont jamais été aussi brûlantes. Avec un style dépouillé et un humour «so british», l'auteur nous conduit aux sources du fondamentalisme.


Pasteur en Alsace, Philippe Aubert est un passionné de la campagne anglaise, dans l'univers feutré de laquelle ses personnages entraînent le lecteur."

Mon appréciation personnelle : dans une écriture sobre et directe, ce polar installe l'ambiance dès les premières pages. L'énigme devient rapidement happante, évoluant dans le milieu des biologistes et des créationnistes. Pasteur, évêque, policiers, se penchent sur ces schémas idéologiques, tandis que se jouent dans l'envers de ce décor d'autres enjeux, d'ordre sentimental.

Nota : présence de l'auteur à la librairie Broglie de Strasbourg  le 15 juin 2007 à 15 h pour signatures.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marianne - dans mes lectures
commenter cet article

commentaires