Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 22:18

Toutes ces vies qu'on abandonne - Virigine OLLAGNIER - Editions Liana LEVI - Roman - 282 pages

Présentation de l'éditrice : "Annecy, décembre 1918. La guerre est officiellement terminée, mais les trains continuent de ramener du front des hommes à jamais marqués dans leur chair. Certains sont défigurés, amputés. D’autres paraissent indemnes, mais n’en sont pas moins blessés au plus profond d’eux-mêmes. C’est ceux-là que Claire, jeune novice et infirmière, tente, par ses mains et sa voix, de ramener à la vie dans le service du Dr Tournier, médecin aliéniste à l’hôpital Saint-Joseph. L’un d’eux, à l’identité inconnue, muet, cataleptique, ne semble pas vouloir se réveiller. Pourtant ses yeux s’ouvrent parfois. Autour de lui, tous s’affairent, suspendus à ses lèvres. Ces lèvres que les souvenirs qui déferlent en lui ne semblent pas pouvoir franchir. Alors que sa vie se révèle par bribes au lecteur, elle demeure mystérieuse pour Claire, chaque jour plus émue par ce corps sans défense. Pour tous les deux, tout est encore possible. Quelle vie Claire choisira-t-elle? Et lui, après le traumatisme qu’il a subi, choisira-t-il d’abandonner la vie ?

À propos : Avec un indiscutable talent littéraire, l’auteur aborde la question du choix de vie auquel s’ajoute le tournant historique de la Première Guerre mondiale, déterminant pour l’évolution de la médecine et celle de la place de la femme dans la société."

L'auteure : Virginie OLLAGNIER, née à LYON en 1970, est formatrice en communication écrite et en ergonomie, et scénariste de la bande dessinée Kia Ora. Elle signe là son premier roman."

Lire un extrait : http://www.lianalevi.fr/litterature/vies_abandonne.htm

 

Mon appréciation : il y a des livres qui semble vous appeler. Celui-ci l'a fait plusieurs fois avant que je ne m'accorde le temps de l'emporter avec moi, fiévreuse que j'étais de découvrir les romans de la rentrée. Je ne regrette pas cette lecture ! Dans les lignes de ce premier roman, j'entrevois un sacré talent d'écriture ! Rien ne pêche dans ce livre. L'histoire est intéressante, captivante. Les dialogues sont apporteurs et les monologues de la conscience de cet homme prostré sont prétexte à nous faire plonger dans son mystérieux passé. Au-delà de l'histoire d'amour, la prise de conscience de la jeune novice face à son propre désir est comme un aveu intime. Aux premiers pas de la psychanalyse, l'auteure nous invite à assister. Ramener un homme éteint vers la conscience, trouver le chemin qui permettra d'aller le chercher là où il est resté, lui redonner le goût de vivre, etc. est une tâche délicate que Virginie OLLAGNIER décrit admirablement bien , avec une humanité qui transpire dans toute l'oeuvre. Un roman dont la maîtrise mérite d'être saluée !

Partager cet article

Repost 0
Published by Marianne - dans mes lectures
commenter cet article

commentaires

Florinette 26/08/2007 14:42

Très tentant ce premier roman !

Marianne 27/08/2007 10:26

Une fois qu'on l'a entre les mains, on ne le lâche plus !
Merci pour la  visite !   :-)