Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 16:54
La petite cloche au son grêle - Paul VACCA - Editions Philippe REY - 1er roman - 182 pages



4e de couverture
:

« Un soir, tu entres dans ma chambre alors que je me suis endormi. Le livre m’a échappé des mains et gît sur ma descente de lit. Tu t’en saisis, comme s’il s’agissait d’un miracle.
– Mais tu lis, mon chéri ! souffles-tu en remerciement au ciel.
Incrédule face à ce prodige, craignant quelque mirage, tu palpes l’objet. Non, tu ne rêves pas : ton fils lit.
Intimidée, tu ouvres le livre, fascinée à ton tour… »

Quand la découverte de Marcel Proust bouleverse la vie d’un garçon de 13 ans, de ses parents cafetiers et des habitants de leur petit village du Nord de la France.

Des jeux innocents aux premiers émois de l’amour, de l’insouciance à la tragédie : l’histoire tendre et drôle des dernières lueurs d’une enfance colorée par le surprenant pouvoir de la littérature..."

L'auteur : scénariste vivant à Paris signe ici son premier roman. Co-auteur avec P. BOULAND  de "Hyper, ton univers impitoyable" (Editions ALTERNATIVES, 1994, 170 p).


Mon appréciation :  il aura suffit qu'un jeune garçon de 13 ans ramasse le livre oublié par la jeune femme dont il est amoureux après qu'elle se soit adonnée à un bain de soleil. Dès lors, parce que c'est elle qui a touché ce livre, il se prend de passion pour l'univers de Swann. Il se trouve que sa mère, contrairement à son père, est une amoureuse de la littérature et surtout de celle de Proust. Se rejoignant dans une connivence amplifiée par la tendresse toute naturelle entre une mère et son fils, leurs liens deviendront encore plus intimes, obligeant le père à trouver une manière de les rejoindre pour ne pas se sentir exclus dans cette relation.
Les trois membres de cette famille, l'ami du garçon, puis le village au complet se solidariseront autour d'un projet inattendu pour une raison douloureuse que le jeune garçon aprendra accidentellement.
Sortez votre mouchoir ! J'ai pleuré sur la fin ! Moins à cause de l'histoire que pour ce que j'ai cru y déceler du long cheminement qu'il aura fallut à l'auteur pour venir jusqu'à nous offrir ce livre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Flora 20/12/2008 18:42

Personnellement je n'ai pas adhéré totalement à cette histoire... mais ton compte rendu est super !

21/12/2008 14:59


C'est le libre choix de l'auteur que cette fin. On peut la contester en effet.
Incontestable est par contre son talent. Sous sa plume, naissent des images sublimes qui m'ont très souvent éblouie.
Bon dimanche aussi, Florinette !
Bise.


Mireille 04/09/2008 18:11

je viens de lire ce roman et j'ai adoré!

04/09/2008 20:11



Un tintant souvenir littéraire !   :-)
Merci pour le lien vers votre article.



Viviane 03/04/2008 23:12

Elle est superbe ta critique et je trouve qu'elle mériterait de se trouver en quatrième de couverture de l'ouvrage... Un livre à mettre entre les mains de ceux qui ne veulent pas croiser un livre, dont les pages leur font l'effet de dents de requins.

04/04/2008 11:37


J'ai lu ce livre en une soirée. Il est plein de tendresse et contient de jolies descriptions.