Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 13:58

Partager cet article

Repost 0
Published by Marianne - dans vidéos
commenter cet article

commentaires

liedich 06/02/2010 12:20



La montée d'émotion qui est la mienne à la fin de  cette sublime et horrible vidéo est une imbécilité. Comment peut on ne pas arriver à mobiliser le monde entier ? Nos politiques encore sont
en dessous de tout. Et si l'enfant de 'labas' mange n'importe quoi, comme nous, que n'obtenons nous la force et l'intelligence nécessaire pour porter encore plus haut ce message ?
A voir le titre, sans rien d'autre, je me  disais que l'on allait encore nous reprocher 68 etc.... Notre responsabilité est là bien plus importante.
Même si les racines en sont les mêmes. Je dirais quand même que nous avalons les mêms saloperies et que je vois là encore et toujours une seule et immense responsabilité de nos gouvernements dont
la cupidité et le mercantilisme sont à toute épreuve.
Je finirais ma vie, je le sais, dans l'opposition la plus noire. Dommage. et tant mieux à la fois.
Merci à Toi, je m'en vais prendre cette belle et triste vidéo. 



Marianne 09/02/2010 17:44



je partage ta révolte suite à ces témoignages. Véhiculons l'information !



aimela 03/02/2010 11:53


les multinationnales avec leur pognon  et leurs produits dangereux , ce sont souvent les plus pauvres en ville qui en font les frais. les parents ne pouvant pas acheter dans les magasins bios
trop chers pour eux . c'est vrai que cela peut-être un choix  mais lorsqu'on voit les factures, les loyers et qu'ils n'ont que le minimum , ils vont où c'est moins cher . je sais que ce n'est
pas bien mais je les comprends


Marianne 03/02/2010 17:33


c'est à la source qu'il faut aller voir et les consommateurs n'ont pas toujours toutes les cartes en mains car on se garde bien de dévoiler certaines informations pour ne pas porter préjudice des
comptes bancaires florissants...
Oui, les acteurs finaux ne sont pas les vrais acteurs, ils font comme ils peuvent ainsi que tu le dis avec tes mots, c'est-à-dire, selon leur budget.
Les multinationales leur suggèrent bien trop de besoins que les consommateurs n'ont pas forcément. On commence à s'en rendre compte depuis la crise. On devient plus responsable de sa
consommation. Tant mieux.


Viviane 01/02/2010 10:17


Je connaissais cette vidéo, oui, nous n'avons que l'usufruit de cette terre
et quand je vois des gens gaspiller en essence, en grosses bagnoles, en voyages très lointains, en énergie même au coeur de l'hiver, j'ai mal pour ce monde et pour nos enfants qui déjà connaissent
une moindre qualité de vie à cause de leurs pères


Marianne 01/02/2010 13:20



ouais, le gaspillage d'essence, mais il y a bien pire. Cautionné par des intérêts financiers et orchestré par des multinationales qui agissent sans éthique. Offrir le plus grand choix possible
aux consommateurs. Tu parles... c'est diversifier l'offre pour faire du chiffre. Le consommateur n'a pas tous ces besoins. On les leur suggère, et même impose à coup de matraquable
publicitaire.
Il faut éduquer les enfants à cela pour qu'ils ne soient pas dupes et pris en otage de ce système.
Bon, ceci fut notre coup de gueule du jour !
Bisous