Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 10:28

 

 

http://www.reves-handic-action.be/photo/art/default/3030435-4317234.jpg?v=1307200918

 

    " Les hommes vont en aveugles dans leur vie.

      Les mots sont leurs cannes blanches."

 

 

(Christian BOBIN - Le Très-Bas - Folio 2681, p. 120)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marianne - dans Ils ont dit...
commenter cet article

commentaires

sido 27/11/2011 19:22


Quelle belle et juste image ! Tracer sur la feuille les chemins de nos coeurs, petits sentiers fleuris, ou pistes rocailleuses,  moyen efficace d'être guidé vers le soi,  de tenter de
voir clair , d'exorciser ce qui empêche d'aller plus avant. J'aime beaucoup les cannes blanches, elles me sont très utiles, pour ne pas dire indispensables !

Marianne 27/11/2011 19:38



Dans cas, nous partageons le même goût pour les mots. Sans eux, ce serait bien difficile de communiquer et grâce à eux je peux rencontrer des personnes vers lesquelles rien d'autre ne m'aurait
amenée.


Sans eux, je n'aurais pu lire ce soir ce poème de Pétrarque découvert dans ton univers.  :-)



Roselyne 24/11/2011 13:21


Cette citation m'interpelle. Car combien d'hommes vont en aveugles dans leur vie. mais si on sait les écouter, si ils savent s'écouter, combien de choses se dévoilent. Ces mots-là les aident à
tenir debout. A aller de l'avant.Les motspour dire les maux... Merci de ce partage; Bisous.

Marianne 26/11/2011 17:11



je lis dans tes mots le travail intérieur que tu as fait par toi-même dans ton parcours pour m'offrir cette réaction dont je te remercie.


Je la partage. Bien souvent les mots permettent de soigner son âme ou celle d'un autre individu. C'est en cela qu'ils sont des cannes blanches qui nous pemettent de nous orienter ou de nous
guider dans le monde relationnel.


Bisous Roselyne.



Roger 19/11/2011 00:11


Bonsoir Marianne


Je suis perplexe devant ton billet et même si je ne voie pas tout ce qui va arriver je n'ai pas l'impression d'être aveugle et en plus j'adore rêver les yeux ouverts. Moi je préfère "Tes mots sur
une page blanche".


Bises d'amitiés ma chère Marianne, je te souhaite un bon Week End


Roger

Marianne 20/11/2011 16:59



justement, les mots ont aussi ce pouvoir de nous transporter vers la rêverie et d'illuminer nos nuits. :-)



Viviane 16/11/2011 15:13



Je crois profondément en cela. Les mots peuvent tenir debout un être humain et aussi le guider. Ils peuvent aussi aider à mieux lire la réalité, tant souvent ils en sont les confettis éparpillés
que rassemble cette intelligence naïve et sans prétention qui se nomme: sensibilité.



Marianne 17/11/2011 11:50



les "confettis de la sensibilité", j'aime bien cette image et l'idée de les voir s'agglomérer pour donner une forme à la réalité.


Nous partageons le même amour de la langue, je le sais. Notre langue est riche et mérite qu'on la défende et qu'on y déploie toutes les créativités qui sont en chacun.


Elle peut tant susciter.  :-)