Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 18:49

Chers Amis,

 

en cette période de rebond professionnel qui me mobilise, une sympathique surprise vient de m'être faite.

Je vous invite à la découvrir en  écoutant la version audio qu'a créé SAGINE (site "De mes yeux à vos oreilles") au sujet de mon texte "Le plus impartait c'est toujours la fin" publié le 08/06/2011.

 

Il me semble, à l'écouter, que tout à coup - de l'écrit à l'audition au travers de cette voix très agréable - le contenu se voit attribuer un nouvel éclairage. Il est émouvant pour moi ce soir de réaliser à quel point l'on peut s'investir dans un petit bout de texte. Quand celui-ci rencontre un regard qui s'approprie pleinement le contenu pour restituer son approche sensible, l'auteur en moi frémit songeusement.

 

J'ai remarquée SAGINE sur la toile il y a de cela déjà quelques mois. J'avais d'ailleurs porté son site en lien dans mes "favoris".Sa démarche est toute originale. Elle redonne une place d'honneur à la lecture à voix haute tout en mettant en valeur les mots. Elle forme à sa manière un nouveau cercle de lecture.

 

Je tiens donc à lui présenter ici mes remerciements très sincères et ma profonde gratitude d'avoir spontanément proposé cet enregistrement. Nul doute que l'amour des mots nous a guidé l'une et l'autre vers nos sites respectifs.

 

Les fins lecteurs qui fréquentent mon blog seront à coup sûr, après visite de son espace, aussi charmés que moi.

Je pense aussi à toutes les personnes qui ne peuvent plus lire parce que leur vue a trop baissé (et comme je suis moi même aveugle d'un oeil depuis ma naissance je pourrais bien un jour ne plus y voir assez pour dévorer du regard tous ces livres que j'aime à découvrir). Une démarche comme celle de SAGINE permet alors à ces personnes d'avoir accès à des écrits.

C'est donc avec encouragement que je vous passe le relais pour faire connaître à votre tour son travail.

 

Quant à moi, j'ai rédigé deux pages ce week-end, mais n'ai pas eu la possibilité encore de retranscrire ces lignes manuscrites. D'autre part, elles méritent encore d'être affinées. Elles sont le fruit d'une réflexion personnelle devant la situation de ceux qui un jour se voient obligés par la force des événements de s'arrêter dans leur cheminement, de se "pauser" pour se poser les justes questions.

 

A tout bientôt de vous retrouver !

 

Prenez soin de vous !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marianne - dans entremotsetvous
commenter cet article

commentaires

clovis simard 06/11/2012 01:58


Voir Blog(fermaton.over-blog.com)No.8 - THÉORÈME du VOYAGEUR. - Tomber la poussière du temps.

Marianne 07/11/2012 21:34



j'ai déjà lu cet article. Mais je ne suis pas un esprit scientifique alors j'ai bien de la peine à vous suivre.



Jean Paul 01/06/2012 01:01


Je viens de réaliser que je commente votre article sur le mouvement !!! je n'y suis pas ! Je n'ai pas encore écouté votre texte audio, mais vos amis m'en on donné envie ! la prochaine fois !

Jean Paul 01/06/2012 00:50


Désolé pour ces commentaires tardifs ... Mais vous ne venez pas souvent sur votre blog, et moi non plus.
Votre article m'a beaucoup intrigué, angoissé parfois, et plu en même temps. Et il finit sur une note optimiste :-)
J'aime vos références à la nuit, et aux astres. Personellement ca me calme et me fait du bien. Les endroits isolés comme les montagnes ou le désert, la nuit, sont des fenêtres sur l'univers. la
pesanteur qui opprime votre voyageur, compense le vertige à voir si loin. Je ne m'ennuie pas sur terre, bien que je voudrais aller ailleurs. Mais je peux aller ailleurs. En marchant vers la nuit
des déserts, ou en attendant la nuit des villes. C'est moins bien, mais déja ça. Et heureusement, car c'est vrai qu'on commence à être nombreux ici.


Pour en revenir au voyage, J'ai lu (de Bernard Moitessier), et je crois, que si on liste toutes ses aptitudes, et ses moyens, on risque de ne jamais partir, n'arrivant pas à réunir tout ce qu'on
pense nécessaire !


Vous parlez de rêve et d'illusions. Je crois qu'on peut perdre ses illusions, mais garder des rêves sans contradiction. Une illusion est une fausse réalité. Un rêve peut devenir réalité.


Vous dites aussi que la vie est mouvement, et que le mouvement est la marche, le déplacement. Vous faites bien de parler des arbres et de leus sève, comme les séquoias, les chênes ou les oliviers
qui vivent des centaines d'années. Leur mouvement, c'est le bruissement de leur feuilles. Je pense aussi a Erik Orsenna et sa "Grammaire est une chanson douce". Assis sur sa borne, votre voyageur
est en mouvement aussi. Sur son visage il sent presque le soufle du grand vaisseau Terre qui avance dans la nuit.

marie poupée 18/03/2012 10:11


Ce fut un réel plaisir d'écouter tes mots à travers la douce voix de Sagine , quelle superbe interprétation ! je comprends et partage ton émotion . C'est une magnifique attention .


Félicitation à vous deux

Marianne 18/03/2012 14:14



Bonjour amie des poupées !


merci d'avoir lu et entendu de cette manière enthousiaste.


Je vais venir de suite faire connaissance avec tes nouveautés.


Joli et heureux dimanche à toi.



Sagine 15/03/2012 11:33


Marianne, je suis très heureuse que vous ayez été touchée par ma lecture ; sachez que je suis touchée à mon tour par cet éloge. Cet échange laissera de jolies traces...