Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 22:41

"La coexistence des contraires est au coeur de la théorie jungienne.

 

   Ne pas chercher à la résoudre, telle est la voie qu’il propose.

   Tenir ensemble les contraires et laisser advenir ce qu’il appelle « le troisième terme ».

 

   Je découvrais avec étonnement qu’en restant  présent à ses contradictions, sans chercher à les réduire, la solution vient d’ailleurs. Quelque chose se produit, ou bien un autre point de vue s’impose, qui changent la situation. 

Découverte inouïe, que la vie n’a cessé de confirmer."

 

   

De quelle façon survit-on au désespoir d’être séparé de l’Un par sa naissance ? Comment comble-t-on le vide entre les grands rendez-vous de l’enfance, de la vieillesse et de la mort ? Ainsi, comment supporte-t-on de ne pas être tout sur cette terre ?

 

 

Marie de Hennezel - LA SAGESSE D'UNE PSYCHOLOGUE - L'oeil neuf édition.

Site officiel : http://www.mariedehennezel.com/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marianne - dans Ils ont dit...
commenter cet article

commentaires

résiliation mutuelle 05/12/2011 20:08


un beau citation qui nous guide toujours vers la sagesse! merci

Sissi 05/12/2010 14:41



Je te dépose quelques bisous et te remercie pour le lien (texte sur la bonté) j'ai apprécié.


Bon dimanche



Marianne 06/12/2010 22:40



Merci pour la tendresse, et la bonté partagée.


 



Thierry 05/12/2010 10:01



Je passe à pas de loup, à pas comptés, le travail sur les contradictions et la nécessité de rabouter pas comme rebouteux tous nos morceaux épars c'est aussi dans le symbolisme qu'on peut y
chercher quelque aide. C'est important aussi d'écouter ce qu'en disent les autres, ils entendent une autre voix, ils voient une autre personne et discernent de nous plus de traites à la fois, le
non verbal les frappe parfois au delà du langage, en marge , en contrepoint. Les autres nous aident tant à nous connaître et à nous comprendre même si nous ne pouvons leur faire une confiance
absolue, car nous ne sommes par leur jouet mais de nos illusions voulons nos yeux déciller.



Marianne 06/12/2010 22:57



Qu'il me fait plaisir de recevoir vore commentaire ! Soyez toujours, assurément, le bienvenu, Thierry ! 


La désillusion, la liaison de nos contraires, l'impuissance parfois des mots tout comme aussi leur puissance, et le regard de ceux qui nous sont importants tout en se distinguant d'eux pour
forger sa propre identité. Vous avez formulé mes préoccupations principales du moment.


Je me rends compte en vous lisant que jamais je ne demande aux autres quelle personne ils distinguent de moi. Mais il arrive que ça me soit dit par des qualitatifs ou des encouragements précieux.


Prenez soin de vous.



Sophiec 01/12/2010 15:09



Merci d'y penser, chère Marianne. Les lapins se pelotonnent en effet, et puis nous aussi on en fait autant ! Ici, pour le moment, il a peu neigé, mais qu'est-ce qu'on se gèle ! Alors moi, c'est
trois pulls, deux paires de chaussettes, et un thé toutes les deux heures !!


Je te bise, ma mie, porte toi bien.



Marianne 01/12/2010 19:04



brrr !! ici aussi le froid engourdit. J'en suis encore à  deux pulls, et une paire de chaussette, mais je suis frileuse moi aussi.


Garde-toi bien au chaud, et reste toujours aussi chaleureuse que tu l'es !


Moi aussi, je t'embrasse.



Sophiec 25/11/2010 10:30



Merci pour cette citation, ce lien, cette sagesse partagée, Marianne.


Les contradictions, richesses et non entraves... Cela pourrait être une révélation pour beaucoup d'entre nous !


Je t'embrasse, ma chère amie.



Marianne 28/11/2010 20:30



tu sais que depuis que j'ai lu ta remarque, ça me suit dans la tête ?!


"les contradictions, richesses et non entraves..." c'est tellement bien trouvé de ta part ! Merci pour cette belle idée !


As-tu toi aussi la neige à ta porte ? Si oui, dans les terriers, tes amis les lapins vont se pelotonner pour se réchauffer les uns contre les autres.


Tu vois, je pense encore à ton beau texte.


Bonjour à ta jolie campagne, chère Sophie.