Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 22:17


http://www.diva-yoga.com/images/billet/coherence-cardiaque.jpg

Je voudrais la cohérence comme une certitude

Et l’intelligence émotive des interludes.

Je voudrais la parole insouciante

Mais l’aplomb d’intuitions irradiantes.

 

Je voudrais la lenteur d’une plénitude

Et la complétude muette de l’éternité.

Je voudrais l’acuité de ma solitude

Mais la clairvoyance de ta singularité.

 

Je voudrais le détachement, la lueur mentale

Et  la tranquillité de la lumière étale.

Je voudrais les soupirs, les splendeurs,

Mais l’humilité de contempler tes heures.


Partager cet article

Repost 0
Published by Marianne - dans Ma poésie
commenter cet article

commentaires

Koulou 18/05/2010 18:02



je vois le prophète de Khalil Gibran cité dans ton pied de page. Un vrai trésor ce livre !



Marianne 26/05/2010 22:08



"Lorsque l'amour vous fait signe, suivez-le", connais-tu ce livre de K. GIBRAN ?


http://entremotsetvous.over-blog.net/article-la-solitude-et-l-isolement-40108639.html


 


 


 



Pierre 16/02/2010 16:05


Je vous ai trouvé en cherchant Alice Ferney, au hasard d'une promenade sur la toile.
Vous parlez des mots qui inspirent. Que pensez vous de celui qui désigne la toile ?
Et de la promenade qui m'a mené à vous, poussière de toile, poussière d'étoile, parmi des millions d'autres.
Qui ma mené à votre joli Accord.
Les mondes se vivent d'espace, de temps et d'esprit.
Je reviendrai lire les mots qui mènent au votre.


Marianne 16/02/2010 19:26



Ah que voilà un heureux fil que celui d'Alice FERNEY.
"Grâce et Dénuement" est un roman dont je suis restée plus imprégnée que "Chaînes conjugales".

Vous me demandez ce que je pense du mot qui désigne la toile et de votre promenade...
Je dis qu'ils sont une belles circonstances et voilà qu'ils donnent des possibilités d'ouvrir son esprit...

Plusieurs mondes, en effet, en celui que nous habitons, et la diversité me plaît en autant qu'elle permet de considérer d'autres manières d'être, de faire, de penser.

Merci de ce passage et au plaisir de vous retrouver.



chabada 16/02/2010 08:38


Une musique des mots harmonieuse et mélodieuse... C'est beau, merci pour ce doux moment passé ici !


Marianne 17/02/2010 20:52


Chabada, sonne pas mal non plus !    :-)
je viens parfois te lire. Voir comment va la vie pour toi.
Merci de ton passage ici.


LAST IROKOI 13/02/2010 17:53


bonsoir,

le lien entre image et photo est si etroit qu'on a du mal a séparer l'un de l'autre comme une bague dont la monture ciselée enchasse une pierre merveilleuse...

Ce que tu fais est très joli. merci de nous en faire profiter.

Je te souhaite un bon week end

L.Irokoi


Marianne 14/02/2010 15:05


Comme cela me fait bien plaisir de vous lire ici, Last Irokoi !
J'espère que le dépositaire de la "pierre merveilleuse" aimera la "monture ciselée".

Que l'inspiration continue de vous accompagner dans l'écriture !

Je vous suis parfois quand j'ai du temps à moi.  

Amicalement


liedich 13/02/2010 11:32


Pensée.


Marianne 14/02/2010 11:29


touchée de ça.

Bon dimanche, cher Liedich.