Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 21:12
 
http://mlle-swann-sparrow.cowblog.fr/images/24911052291.jpg


* * * * * *
 "La volonté ne va pas avec l'écriture, pas plus qu'avec l'amour.
On ne dit pas : "je voudrais vous aimer". On dit : "je vous aime", et,  le disant on découvre un amour bien plus profond"

(Christian BOBIN - L'Inespérée)

* * * * * *

"On dit que le désir naît de la volonté. C'est le contraire, c'est du désir que naît la volonté. Le désir est fils de l'organisation"

(D. DIDEROT)

* * * * * *

"Les choses où l'on a volonté, plus elles sont défendues
et plus elles sont désirées"

(Marguerite de NAVARRE)


* * * * * *

"La liberté consiste moins à faire sa volonté qu'à ne pas être soumis à celle d'autrui"
(jJ.J. ROUSSEAU

* * * * * *

"Il est peu de vertus plus tristes que la résignation ; elle transforme en fantasmes, rêveries contingentes, des projets qui s'étaient d'abord constitués comme volonté et comme liberté"

(S. de BEAUVOIR)

* * * * * *
"L'art vole autour de la vérité,
mais avec la volonté bien arrêtée de ne pas se brûler"

(F. KAFKA)

* * * * * *
"L'innovation systématique requiert la volonté de considérer le changement comme une opportunité"

(Peter DRUCKER)

* * * * * *

"On peut défaire n'importe quel bonheur par la mauvaise volonté"
(ALAIN)


* * * * * *

"Parlez à la vie, dites-lui que vos désirs ne sont pas négociables et que rien ne vous fera dévier de votre chemin. Coupez-vous de toute retraite possible et soyez vraiment décidé à  réussir. Prenez garde au vocabulaire que vous utilisez car un "j'aimerais" ne vaut rien face à un "je vais".
(http://www.visualisation-creative.com/index.php)

* * * * * *


DEFINITIONS DE LA VOLONTE
http://www.cnrtl.fr/definition/volonté

* * * * * *

Quelle sera-t-elle, 
 Ma dernière volonté ?
Quand au matin blême
J'aurai finalement renoncé à tout pour pouvoir me/te/vous quitter ?
(MW)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

liedich 02/01/2010 20:01


L'ultime de MW :

ta volonté sera de sourire, je le veux.
juste parce que tu ne partiras pas, tu laisseras ce rai si doux auquel tu nous auras habitué.
et si tu l'oubliais, je te le rappelerais puisque je te tendrais à ce moment la main pour un si beau premier jour où tu pourras préparer encore et encore leur venue...
la nostalgie de  ces lignes m'a touché, pour quelle raison ?
TU es importante, le sais-tu ?

Un flocon de tendresse.


03/01/2010 17:25


déjà je souris à tes mots !
Et puis, la main d'un ami - qui plus est sait manier l'écriture si merveilleusement - voilà qui me laisse entrevoir un ailleurs éclatant.

Toi, hier, tu écrivais que tu avais froid. Et de flocons, viens ici couvrir les premières heures de tendresse amicale ravissante! Ah ! Cher Liedich, tu es important toi aussi !!

Il neige en Alsace mais il fait chaud dans mon coeur. Je choisis bien mes amis, qui font un âtre bien chaleureux.

Car bise me paraît froid aujourd'hui,
baisers pour toi.


liedich 02/01/2010 19:57


Pénultième :

et mieux qu'un JE VAIS, j'aurais aimé un JE FAIS avec un vrai présent.....
JE Repars j'ai oublié l'ultime... je vais le relire.
Bel instant à Toi ma Brillance. 


03/01/2010 17:11



Entre désir et volonté, faire ? En y croyant dur comme fer. C'est ça ?
Bonne résolution !
Dis, regarde ce mot... il y a "solution" ! Meuh non, pas finale !
Jamais renoncé à écrire, mais... douté oui !!

Tu sais, à force d'entendre autour de moi que vieillir c'est traverser les renoncements, je finis par me demander à quoi on se raccroche dans ses derniers jours.

A des mains comme la tienne que tu tends dans l'Ultime, certainement oui.



aimela 02/01/2010 11:34


J'aime beaucoup la citation de Bobin ( elle est tellement belle) mais aussi celle de Kafka. Merci de tout  et bonne année 2010


02/01/2010 16:42


Monsieur BOBIN, ça c'est quelqu'un !!!
Un auteur qui emmène la pensée très loin...
Je lis en ce moment 'L'inespérée".
Tu l'auras compris, charmante Aimela, il est un de mes auteurs référence.

Pour Kafka, on connaissait moins son attrait pour l'art. Mettre donc cette citation en évidence, m'a fait plaisir. J'aime cette idée de "vérité" dans l'art, tant il est vrai que sans sincérité rien
ne perdure dans l'art, mais qu'on a vite fait de se laisser ensorceler (tu vas adorer ce verbe ! ;-) ) par l'art. Je réfléchis encore à ce qu'il sous-entend par "se laisser brûler". Que
voulait-il dire ici ? que l'art peut devenir dévorant ? Autre chose ?
Intriguante réflexion, non ?


LAST IROKOI 01/01/2010 18:14


Bonsoir,

Merci pour ce florilège de citations...

J'en propose une autre qui m'est revenue tout à l'heure à l'esprit. Elle est de Jean D'Ormesson: "Si la religion est l'opium du peuple, l'art et la litterature en sont l'alcool, l'excitant,
l'aphrodisiaque..."

BONNE ET HEUREUSE ANNEE A TOI ET A CEUX QUI TE SONT CHER.

QU'ELLE T APPORTE JOIE BONHEUR FELICITE SANTE ET SERENITE

TRES CORDIALEMENT

L.IROKOI



02/01/2010 16:35



Woaww Lastirokoi est sorti de son tipie et a pris la route vers mon univers !
Quelle joie de te revoir, ami de plume...
Alors, viens t'asseoir un instant sous mon tamaris (ben voui, c'est l'arbre auquel j'adosse mes regards pour voir l'inspiration s'y poser.
Tu as troqué ton calumet pour un excitant liversque ?
Vraiment, la littérature est mon art favori. Elle m'emmène dans des contrées où je n'irais jamais sans elle. C'est un peu comme rêver en laissant venir les impressions.
Ses messages sont aussi prometteurs que ceux de la Déesse de l'Amour, non ?
Je t'envoie mon amitié, et que l'inspiration qui t'anime dans tes écrits demeure !
Bise de Nouvel An à toi, homme au profond regard.



Marianne 01/01/2010 17:44



bon 1er jour de 2010, Viviane !
Je lis ton constat et je souris car il est exactement celui que j'avais fait en créant cet article.
Quelle différence, quand on y songe, entre un "je veux" volontaire, et un "je voudrais" désireux ! Il y a un possible dans le désir et un impossible caché derrière la volonté.