Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

25 octobre 2007 4 25 /10 /octobre /2007 22:31
 
MARIONNETTES
 
 
 
 
Nous ne maîtrisons ni l’espace, ni le temps !
Qui donc alors nous guide ?
 
La terre… une immense scène peuplée de marionnettes !
 
Pas étonnant que nos fils s’enchevÊTREnt,
s’emmêlent, se défassent, se lient
parfois pour toujours !
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Olivier Goujon 29/10/2007 19:43

La marionnette dépend du marionnettiste... mais que serait le marionnettiste sans ses marionnettes ? Ne dépend-il pas d'une certaine manière de ses marionnettes ? Effaçons de nos esprits les mots de dépendance ou de soumission et remplaçons-les par "union" ou "fusion"...Je crois en fait que nous sommes tous des êtres divins (qui l'ignorons pour la plupart d'entre nous) et que nous faisons partie à la fois intégrante et constitutive d'un tout lui-même divin.  Mais notre "regard" n'est qu'humain. Il ne peut saisir qu'un embryon de la spiritualité qui nous anime. Notre vie est faite pour avancer dans la révélation de notre être et de sa nature.Merci pour tes voeux de succès, Marianne ! Mes souhaits sont avant tout que ce livre, à l'enfantement "particulier", puisse contribuer sous une forme ou une autre. Ma surprise et ma joie sont que la magie harribitxienne opère sur ses lecteurs, jeunes ou moins jeunes, hommes ou femmes, et toutes catégories socio-professionnelles confondues. Participer - à sa microscopique échelle - à l'éveil de consciences : que rêver de plus beau ?Les réponses sont en nous. Je suis convaincu que l'Homme possède des ressources dont il n'a pas idée. Le barbare est un ange mal dégrossi... taillons nous-mêmes notre propre statue...

Marianne 30/10/2007 11:04

"Notre vie est faite pour avancer dans la révélation de notre être et de sa nature".
Voici une phrase que j'aime beaucoup et à laquelle j'adhère profondément. Oui, tu as raison de le dire, nous possédons des habiletés que nous ne soupçonnons pas la plupart du temps !
Taillons notre statue, notre statut, notre stature...   ;-)
 
 

lutin 29/10/2007 18:31

Trés bien vu. Si je savais qui tiens les ficelles, j\\\'ai des choses à lui dire, en douce je couperai les liens, rien de pire que de n\\\'être pas autonome.

Marianne 30/10/2007 10:55

Bonjour Lutin,
Bienvenue ! J'aime votre détermination !  J'aime aussi votre univers que je suis allée découvrir à l'instant. Il est plein de sensibilité. J'y reviendrai. Je vous ajoute à ma liste.
A bientôt !

Viviane 27/10/2007 10:25

c'est délicieux ce passage de la question à... l'amour entre poupées de bois ou de chiffon.

Olivier Goujon 26/10/2007 18:52

Serions nous les marionnettes d'un fabuleux spectacle organisé par un dieu ventriloque et facétieux ?

Marianne 26/10/2007 21:32

Supposons que oui, la première question que je me pose est : combien de mains a-t-il ce marionnettiste ? Quel talent pour nous manier tout de même... Il doit bien s'amuser en train de se dire : "tiens Olivier, on va lui faire écrire un livre en 3 mois (mon commentaire : je n'en reviens toujours pas !) et tiens, ensuite je vais le faire se promener dans les librairies, les bibliothèques, et lui faire rencontrer X, Y, Z... Voyons un peu que pourrait-il bien se passer ensuite ? Il signe, il signe, il signe, il signe...
Bon, j'arrête de te taquiner !  Bon succès l'Auteur, sincèrement ! ;-)
Salut  !