Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

2 octobre 2007 2 02 /10 /octobre /2007 22:00

Le visiteur - Eric-Emmanuel SCHMITT - Actes Sud Papiers - THEATRE - 63 pages

Note de l'éditeur : "Vienne 1938 : les nazis ont envahi l'Autriche et persécutent les juifs. Par optimisme, Sigmund FREUD ne veut pas encore partir ; mais en ce soir d'avril, la Gestapo emmène Anna, sa fille, pour l'interroger. FREUD désespéré, reçoit alors une étrange visite. Un homme en frac, dandy léger, cynique, entre par la fenêtre et tient d'incroyables discours... Qui est-il ? Un fou ? Un magicien ? Un rêve de FREUD ? Une projection de son inconscient ? Ou bien est-il vraiment celui qu'il prétend être : Dieu lui-même ? Comme FREUD, chacun décidera, en cette nuit folle et grave, qui est le Visiteur...

Mon appréciation : dans cette rentrée littéraire 2007, je me suis octroyée un intermède en découvrant cette pièce jouée pour la première fois en 1993, toujours jouée actuellement, ayant obtenu les prix du meilleur auteur, de la révélation théâtrale et du meilleur spectacle au cours de la Nuit des Molières de 1994. J'ai passé un bien agréable moment en m'y plongeant. Malgré un contexte historique grave, l'auteur a su ici avec talent éviter l'écueil du pathos en imaginant cette rencontre entre Dieu et Freud. Avec humour, il aborde la foi du psychanalyste à dominante scientifique. Les questions abordées, transférables à notre époque contemporaine, sont traitées avec intelligence.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marianne - dans mes lectures
commenter cet article

commentaires

Florinette 04/10/2007 14:46

Je n'ai encore rien lu de cet auteur, mais je compte bien le faire...