Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

7 juin 2007 4 07 /06 /juin /2007 18:19

http://www.lightspace.com

 
 Poser ton sac sans prévenir,
 Squatter le salon de tes copains.
 Prendre de leurs nouvelles,
 T'éclipser le lendemain.
 
 Pleurer de joie quand dans tes bras
 On y dépose un nouveau-né.
 Te révolter quand tu vois
 Un chien abandonné.
 
 T'asseoir en plein milieu d'une grève
 Dont tu approuves la raison.
 Et toi qui cours derrière ton rêve
 Ça te fait des frissons.
 
 
  REFRAIN :
 Je t'ai vu(e) faire tout ça !
 C'est pour ça que je t'admire.
 Comme une terre
 Sans barrière,
 Tu accueilles celui qui te foule.
 Comme une rivière
 Salutaire,
 Tu désaltères l'âme solitaire.
 Comme une liane qui s'enroule,
 Tu noues ton sort à celui qui se perd.
 
 Partir pour te chercher ailleurs
 Fermer la porte, jeter les clés !
 Lassé(e) de solitude
 Redescendre d'altitude.
 
 Brûler des cierges dans une église,
 Toucher le fond et resurgir,
 Brûler du feu qui attise,
 Renaître du chagrin.
 
 Garder toujours le cœur ouvert
 Malgré le temps et les coups durs.
 Pourtant tendre encore ta main,
 Même quand plus rien n'est sûr.
 
 

REFRAIN

Partager cet article

Repost 0

commentaires