Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

1 juin 2007 5 01 /06 /juin /2007 11:40

Col de l'Ange - Simonetta GREGGIO - Editions STOCK - Roman - 142 pages

Nunzio a disparu brutalement il y a 17 jours laissant derrière lui son amant, son frère Marcus et Blue son amie de coeur et d'enfance. Nul ne sait ce qui lui est arrivé. Son âme erre encore. Quelque part il flotte et va prêter sa voix dans un tutoiement inaudible et imperceptible aux vivants,  à ce livre dont il est le narrateur, observateur de sa mort et de sa suite, des réactions de Marcus depuis longtemps épris de Blue et de celle de Blue, elle-même réfugiée avec sa chienne Youza  au Col de l'Ange où l'épie secrètement Marcus. C'est de cet endroit, il y a bien des années, que Nunzio et Blue étaient partis ensemble afin de se construire (et de se reconstruire) une vie . Les souvenirs d'enfance sont peu à peu mis en lumière - tant les inoubliables bons moments que les plus violents - sur un fond naturel où se mêlent les sentiments passés, la douleur du moment présent, le désir, le besoin de continuer à vivre. L'histoire de ces trois personnages nous est distillée lentement dans une écriture juste et sans fausse pudeur. Nunzio, qui a mené une vie de désinvolture et d'insouciance, seul à connaître les circonstances et les motifs de sa mort livrera la vérité au lecteur, s'attendrissant devant ce couple qui se rapproche dans le chagrin et la commune consolation en se demandant si celui-ci saura perdurer.

Note de l'éditeur : "Quand tu étais petite, on t'appelait Nine, puis à un moment donné, pour tout le monde, tu a été Blue : la couleur du ciel dans la tête des gens, et le blues, la musique et la mélancolie. Tu étais un poulet rôti, une escarbille. Tu as fleuri d'un coup. Tu es devenue une femme, la plus belle. Tu t'es transformée sous les yeux de Marcus. Avant, il pouvait te manger la joue d'un baiser, sans arrière-pensées. Ensuite, il n'a rien désiré autant qu'entourer tes chevilles de ses deux doigts, tes poignets de son coeur en lanières, et ta taille d'un noeud de pendu."

Italienne, Simonetta GREGGIO écrit en français. Elle a publié un premier roman (La Douceur des Hommes) en 2005, chez STOCK.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marianne - dans mes lectures
commenter cet article

commentaires

Florinette 27/09/2007 17:33

J'ai vraiment aimé ce roman,  je te conseille également, si tu ne l'as pas déjà lu, "La douceur des hommes" !!

Marianne 28/09/2007 21:50

Je n'ai pas lu "La douceur des hommes". Merci du conseil !