Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

18 mai 2007 5 18 /05 /mai /2007 22:38

LE QUINTET DE L’ISLAM – Volume 1 : Un sultan à Palerme – TARIQ ALI – Roman traduit de l’anglais par Diane MEUR –Sabine WESPIESER Editeur – 352 pages
Note de l’éditrice :
« Le géographe Idrisi revient de sa dernière navigation autour de la Sicile avant d’achever sa Géographie universelle, initiée des années auparavant grâce au soutien du roi chrétien Roger - alias sultan Rujari. En cette année 1153, la fin du règne de ce monarque éclairé, grand protecteur des intellectuels musulmans, est proche. Il accueille à Palerme son vieux complice Idrisi en lui annonçant qu’il est forcé, pour satisfaire les évêques et les barons normands, de sacrifier le plus respecté de ses conseillers arabes...
L’amitié des deux hommes avait résisté jusque-là à bien des embûches : malgré les pressions exercées par ses coreligionnaires, Idrisi était resté loyal envers le sultan. Qui lui avait pourtant volé son amour de jeunesse, la belle Mayya...
Dans ce formidable roman d’aventures, les rebondissements sont multiples et les enjeux cruciaux : querelles familiales, secrets d’alcôve, intrigues de harem, complots politiques, manipulations, péripéties et voyages, donnent toute sa saveur à une narration menée tambour battant.
Tariq Ali, en explorant la période charnière où la tolérance à l’origine du rayonnement de la Sicile du XIIe siècle cède la place à la violence, tente bien sûr de comprendre les convulsions du monde contemporain.
C’est tout le projet de son Quintet de l’islam, dont Un sultan à Palerme est le premier volet : les cinq romans qui le constituent évoquent chacun un moment où éducation et culture étaient synonymes d’un islam en parfaite coexistence avec le monde chrétien.
TARIQ ALI est né à LAHORE (PAKISTAN) en 1943. Figure prépondérante de l’extrême gauche anti-libérale au Royaume-Uni, il est l’auteur d’essais politiques et historiques ainsi que de deux cycles romanesques. Éditeur à LONDRES, il écrit également pour le théâtre, le cinéma et la télévision. »
 
Mon appréciation personnelle : sous forme romancée, la vie de ce géographe placée au cœur d’une ville au bord de l’implosion dans laquelle une paix fragile tente d’être maintenue entre Chrétiens et Musulmans (le lien avec le XXIème siècle est évident !) par un sultan moribond (descendant des Normands et Catholique) protecteur des érudits, est imaginée et décrite avec brio par l’auteur. Intrigues, secrets de harems, duplicité dans les amitiés et les amours, entremises politiques et religieuses, trahisons, passions… À travers le regard de ce personnage, le lecteur se laisse aisément imprégner par l’ambiance d’un PALERME en danger tout en appréciant les scènes plus délicieuses.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marianne - dans mes lectures
commenter cet article

commentaires