Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

10 mai 2007 4 10 /05 /mai /2007 16:26

 

 

On fait tout pour échapper aux crises,
Pour empêcher leur redoutable emprise.
La solitude, la peur, la mort,
La culpabilité, le silence, les remords…
Lequel, parmi les hommes,
N’a pas ses cases sombres, en somme ?
 
Au bout du tunnel,
Si tu veux bien voir l’étincelle,
Marchant vers elle,
Même si tu tombes et te blesses les ailes,
Comme une force toujours plus grande
T’attire et te demande.
 
On fait tout pour voir le jour
Se placer et rester dans l’amour.
Pour comprendre son ampleur,
La puissance du pardon,
La conscience de nos leurres
Et l’émotion du don,
Sont les outils qui nous ramassent
À chaque fois qu’une crise passe.
 
Au bout du tunnel
Si tu veux bien voir l’étincelle
Marchant vers elle
Même si tu tombes et te blesses les ailes
Comme une force toujours plus grande

T’attire et te demande.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Viviane 13/05/2007 09:22

Comme j'aimerais la voir revenir l'étincelle...ton poème est encouragement que je saisis

Marianne 16/05/2007 16:48

Chaleureuse Viviane ! Ce que tu ne sais pas, c'est sans doute que tu allumes toi-même des étincelles dans d'autres âmes. Je l'ai souvent perçu en visitant ton blog.
Je profite de ton passage ici pour te dire que je suis contente que tu aies repris ta création après un court temps de recueillement.   ;-)
A bientôt.