Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

29 janvier 2007 1 29 /01 /janvier /2007 22:39

La Bible sauvée des eaux a révélé aujourd'hui un nouveau signe... (décidément , cette lectrice aura marqué mon esprit avec son histoire de signes l'autre soir !)

Je l'ai feuilletée ce matin (la Bible évidemment, pas la lectrice !) intriguée par ces traits rouges. J'en ai retrouvés de semblables encore dans le livre I des Rois (Prophétie d'Elie, sa prière pour la pluie, Elie fuit Jézabel, Elie réconforté par l'ange de l'Eternel, Elie à Horeb, Appel d'Elisée, Première campagne d'Achab contre les Syriens). Cette fois ils étaient bleus.

J'ai souvent vu dans les Bibles des marque-pages sous forme de ruban bleus, rouges ou noirs. Je maintiens donc mon hypothèse... La tranche de tête laisse devenir des traces de dorure qui n'étaient pas visible quand la Bible était détrempée.

La personne à qui appartenait ce livre sacré s'intéressait visiblement à la vie d'Elie qui fit des miracles avant Jésus Christ,  et avait cru bon aussi de pouvoir retrouver la page rappelant : "C'est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous serez vêtus. La vie n'est-elle pas plus que nourriture, et le corps plus que le vêtement ? Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n'amassent rien dans des greniers ; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux ? Qui de vous par ses inquiétudes peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ?"

J'ai un sourire en lisant cela. Ces mots lus par la chômeuse que je suis actuellement... Qui plus est, vient nourrir le matin les mouettes, canards, cygnes, corbeaux, squattant sur le canal... (une voisine m'a traitée de "Resto du coeur" de me voir jeter mon pain à une nuée de mouettes aux cris stridents...)... voici qui ressemble à un petit message (pour ceux qui voient des signes...).

A moins que cette personne ne voulait plutôt repérer : "Ne jugez point, afin que vous ne soyez pas jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l'on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez." Ou encore : "Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux"..."Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent"... "Gardez-vous des faux prophètes.."

Nul ne le saura, car elle seule sait ce qu'elle voulait pouvoir retrouver aisément en marquant ces pages... La foi est affaire de cheminement intérieur. Quelque chose devait lui parler ici.

Mais il est bon pour moi qui suis tombée sur ces feuillets de me rappeler de "ne pas s'inquiéter" !

Je me demandais pour finir, s'il était possible que quelqu'un ait dérobé cette Bible dans une église et s'en soit débarrasé ensuite en la jetant dans l'eau. En émettant cette idée, quelque chose m'a subitement intriguée : un tel volume de papier pèse un certain poids ! Comment se fait-il que les jeunes soient parvenus à le repêcher ? Il est profond ce canal, du reste. Je l'ai déjà vu vidangé. Ce volume d'environ 1.500 pages, aurait dû s'engloutir sous son propre poids.

Y a-t-il un physicien sur ce blog ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Marianne - dans fragments de vie
commenter cet article

commentaires