Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

21 décembre 2006 4 21 /12 /décembre /2006 22:21

Quelqu'une se promenant toujours fidèlement sur ce blog, a entendu le vent d'ange... souffler entre les branches solides du Sapin Bleu de Strasbourg (cf. son commentaire dans l'article précédent) ! Chanceuse ! Sans doute son oreille attentive aura-t-elle été touchée par le charme de la voix sylvestre qui ne s'adresse, c'est bien connu, qu'à ceux qui aiment sincèrement les arbres, du plus petit au plus majestueux ! Pour ceux-là seuls coule la sève.

La chanson douce des habitants de nos forêts a donc traversé l'Atlantique et les splendides forêts canadiennes (qui font couler le délicieux sirop d'érable) pour s'offrir une promenade dans les rues enneigées du Québec. Normal, la neige fait défaut actuellement en Alsace et la météo prévoit un temps ensoleillé pour ces fêtes. Faut-il rappeler aux saisons que nous sommes au calendrier officiellement en hiver aujourd'hui et que les enfants s'impatientent de sortir leur luge ?

En janvier 2006, pourtant, mon jardin ressemblait à ceci :

Mais je m'égare dans tous ces sentiers hivernaux... Revenons donc au coeur de ma ville !

Plus précisément, Place Kléber, où se trouve le mausolée du général Jean-Baptiste Kléber né à Strasbourg en 1753, à qui Napoléon Bonaparte confia le commandement de l'armée lors de la campagne d'Egypte. Il fut assassiné au cours de cette campagne. Au bas de son monument ont été inscrits ses mots de refus de capitulation : "On ne répond à une telle insolence que par des victoires ; soldats, préparez-vous à combattre ». Figure emblématique de l'histoire de la Révolution, pour ceux qui visitent Paris, vous retrouverez l'inscription de son nom sur l'Arc de Triomphe (Place de l'Etoile). Parenthèse fermée !  Suffit les digressions.

Donc... le Grand Bleu !

Non, pas celui-ci, voyons ... l'autre !

LUI !!!!

Vous pourrez admirer sur ces sites (leurs auteurs auront sans aucun doute plaisir à vous les partager...) : http://www.jmrw.com/France/Strasbourg/pages/Kleber.htm ; http://www.jmrw.com/France/Strasbourg/pages/Sapin_de_Noel.htm, 2 magnifiques prises de vues.

L'an dernier, LE Sapin mesurait 45 mètres. Il fut le plus haut d'Europe présenté durant les fêtes.

Transporté (par convoi exceptionnel !) dès novembre vers la ville. C'est un travail de grande envergure qu'organise la Communauté Urbaine de Strasbourg pour ériger ce géant qui nous arrive des versants vosgiens peuplés de feuillus et de résineux côté français du Rhin, juste en face des versants allemands (tapissés par la Forêt Noire) qui leur font écho par-dessus le couloir du Rhin qui lui-même avec le chant légendaire de sa Lorelei tenterait bien volontiers de dérouter le voyageur !

Je donnerai... allez, un de mes plus précieux livres... pour entendre la pensée de ce Sapin (majuscule, car il le vaut bien !) au milieu de cette foule internationale qui vient s'ébaubir devant ses aiguilles et la courbe superbe de sa silhouette. Son pied puissant trépignerait presque de ne pouvoir accompagner les enfants dans une balade. Juste à côté,  ce manège qui tourne et tourne inlassablement lui donnerait presque le vertige. S'il était moins imposant, il pivoterait sur lui-même pour l'imiter. Mais, cela créerait un peu d'agitation s'il se prenait tout à coup pour une toupie...

Si les enfants pouvaient s'y hisser, SAPIN leur ferait admirer, tout en haut de sa cime l'autre joyau de la ville, la Grande Dame, toute gothique, que SAPIN ne jalouse nullement car il est respectueux de son très grand âge. Suivez son regard  !

 

Parlant de livres, Place Gutenberg (l'imprimeur célèbre élabora à Strasbourg la première bible), la ville accueille la 5e édition du Noël du Livre installée dans les locaux de la Chambre de Commerce et d'Industrie. J'y suis allée et j'ai flâné dans les allées, frôlant de la main ces ouvrages anciens au cuir usé, aux couvertures craquelées, aux pages jaunies, que les collectionneurs présentent au public. J'étais aux anges !

La thématique proposée pour ce Noël est le PARTAGE : partage de l'hospitalité, des traditions, de l'émotion, du coeur, de l'imaginaire.

Pour ma part, je souhaite que l'étincelle du partage et de la tolérance que nous portons chacun dans nos coeurs en ces jours puisse apporter l'espérance, la chaleur, le réconfort, dans le monde. Que nous n'oublions pas les démunis, les sans-abris, les affamés, les isolés, les malades, les opprimés, ni ceux qui sont dans les ténèbres au fond de leur âme.

Mon amie québécoise - qui entend si bien le chant dans les branches des arbres - a pour maxime de vie cette phrase magnifique que je vous confie à l'oreille : "

"Nous sommes tous des anges les uns pour les autres"

Pour nous sentir en liaison avec les êtres et l'univers en ce temps de Noël, emportons ses mots qu'il nous appartiendra de proroger bien au-delà des seules fêtes...

 JOYEUX NOEL à tous !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lise 26/12/2006 15:08

Wow ! Un sapin de plus de 140 pieds de haut !!  C'est du sapin, ça, Madame… à en perdre la "boule" ! Même si j'ai l'esprit de partage, je ne me porterais pas volontaire pour aller fixer l'étoile tout en haut !
 

Petit-partage-traditionnel-familial de Noël:
 

Et après... ? Nous sommes déjà après Noël, une journée entière de partage, de beauté et de belle visite toute spéciale chez nous!  Un rare 25 décembre vert au Québec mais aussi, tout juste avant celui qui se couvre à l'instant de tapis blanc, car nous célébrons le "Noël du 26"; chaleureuse tradition dans ma belle-famille que nous perpétuons avec eux ce soir, à notre tour. 
 

[Tradition : Belle-Maman-Balthazard, remariée à un Roy, (ça sonne déjà Noël) en ’76 agrandissait la famille et voulait s'assurer d'avoir tout son monde en même temps.  Elle a fait de cette journée, le 26 décembre (ex-anniversaire d'un premier mariage douloureux), de la réelle magie et c'est ainsi depuis 30 ans].  Nous soulignerons par la même occasion, leur Roy-al 30e anniversaire de mariage !
 

Témoignage rarissime :
 

Mes beaux-Parents, "Mom" et "Popsy", sont tous les deux des êtres merveilleux.  Je ne peux m'empêcher de vous dire qu'aussi rares sont les Noël verts ici et autant surprenant, parait-il, que sont extraordinaires les belles-mères pour les brus; la mienne est pour moi, depuis 24 ans, la meilleure Belle-Maman du Monde ! ... Oui, oui, c'est la mienne !  Je ne me lasse de le dire : Pauline est une de ces grandes femmes importantes dans ma vie et je suis heureuse, en ces bonnes occasions, de vous partager ce cadeau-témoignage « entre mots et vous » par le biais de cette bonne Marianne qui nous offre toute l'année ses pages personnelles...
Merci pour tout ça !

Marianne 27/12/2006 18:25

En effet, le vertige peut prendre à cette hauteur. L'auteure... des décorations s'appelle Antoinette PFLIMLIN (mais j'ignore si elle est membre de la famille de Pierre PFIMLIN, qui fut président de l'Assemblée consultative du Conseil de l'Europe (1963-1966), président du Parlement Européen (1984-1986), président du Conseil après les événements d'Alger (mai 1958) et plusieurs fois ministre sous les IVe et Ve République, député européen (1979-1989), député (1946-1971), maire de Strasbourg (1959-1983).
Tous mes voeux de poursuite de bonheur pour les 30 ans de mariage de tes beaux-parents et meilleures salutations à eux !
Bises à toi et aux tiens.

Turquoise 24/12/2006 18:08

Très joyeux Noël à vous, Marianne ! Et encore merci pour vos voeux qui m'ont fait chaud au coeur ! Je vous souhaite à mon tour un réveillon agréable (pas trop de gâteaux, hein ?) et une douce journée de Noël. A bientôt !

Marianne 25/12/2006 15:39

Ah pour les gâteaux... je suis incapable d'y résister ! Cela fait du reste partie , entre autres, des douceurs de Noël chez moi ! Joyeux Noël  encore !