Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

24 octobre 2006 2 24 /10 /octobre /2006 10:41

 

(dessin paru sur le blog suivant : http://www.20six.fr/lalee)

 

Ils m’avaient dit : « Tu te débrouilles ».

Oui mais voilà, l’ennui, c’est que j’ai pas de couilles !  

Alors, tu vois, dans ma tête ça grouille

Et ça finit en véritable embrouille.

Je suis là, je me balade comme une nouille.

Je cherche, je tourne, je retourne et je farfouille.

Et tout au fond de moi, je touille.

J’en ai le ventre qui gargouille !

Ils m’avaient dit : « Tu te débrouilles ».

Oui mais voilà, regarde, je ressemble à une andouille.

Alors, tu sais, parfois, dans mon cœur, je rouille.

Quand quelqu’un s’approche de moi,  j’aboie, et bing on se brouille.

Je regrette, je m’en veux de ce que je zigouille.

Je m’isole, je me ronge, je reviens et je bidouille.

Sur tous mes cahiers, je gribouille.          

J’ai de quoi remplir un champ de citrouilles.

Et merde, voilà que mes yeux se mouillent.

Comment font-ils pour pas avoir la trouille ?

Je voudrais être un beau dessert plutôt qu’une ratatouille.

Je voudrais être splendide au lieu de crier « ouille !"

Oui mais voilà, pour la lumière, c’est laquelle... la bonne douille ?

(texte écrit par Marianne en janvier 2005)

Partager cet article

Repost 0
Published by Marianne - dans je me lâche
commenter cet article

commentaires

Lise 24/10/2006 15:51

Le cœur, barbouille
Le nez chatouille
Trop creux, on fouille
Et souille la houille
Mais cesse ta touille
T’as une belle bouille !

Marianne 25/10/2006 10:22

Beurk le nez qu'on fouille... Mais, t'es fine pour la belle bouille... Merci d'être là, toi mon Antirouille !!! Smack.