Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 13:26

SIDI BOU SAID.

Accroché au-dessus de la mer, le village bleu et blanc né au 9e siècle charme le visiteur au fur et à mesure qu'il gravit ses ruelles, délaissant derrière lui d'imposants agaves.



André GIDE et Georges BERNANOS se sont laissés séduire par la beauté de ces lieux.

D'influence andalouse, l'architecture attire les artistes-peintres. Sa blancheur cubique, sa luminosité, ses portes, fenêtres, jalousies, grilles,... tout de bleu. Bleu fascinant, dont on se laisse envoûter.




A se perdre dans ce bleu, on s'aperçoit que le ciel, n'osant l'imiter et sans le jalouser, se pâlit volontairement pour laisser à cette couleur son entier espace.

 



Partager cet article

Repost 0

commentaires

marie poupée 12/08/2012 07:28


C'est vraiment génial , tu dois te régaler ! j'espère que tu vas nous faire partager ton voyage et ton bonheur .


L'été est assez chargé pour moi cette année , beaucoup de visites d'amis et la préparation de l'expo pour la journée création à Sisteron mardi 14/08. J'ai également créé des couples de mariés
personnalisés et quelques poupées médiévales pour la fête du passage du fort. Je suis un peu fatiguée par la chaleur qui sévit depuis plus d'un mois dans la région et j'espère pouvoir prendre un
petite semaine de repos en septembre et me rendre chez mes parents en Limousin  !


Je te souhaite de belles vacances , profite de ce beau pays et de tes amis


Je t'embrasse Marianne et à bientôt


 

marie poupée 11/08/2012 11:57


Sidi bou said est un endroit magique que je n'ai pas vu depuis longtemps ! Ne pouvant partir en vacances je prends beaucoup de plaisir à le visiter à nouveau avec toi .


J'espère que tout se passe bien dans ton nouveau travail et que tu pourras profiter durant l'été de quelques jours de repos .


Je te souhaite une très belle journée Marianne


 

Marianne 11/08/2012 20:59



Bonjour Marie Poupée aux doigts de Fée !


Pour l'instant, je suis en vacances et me trouve au Québec parmi mes amis qui commençaient à me manquer car voilà déjà 7 ans que je n'étais pas revenue dans leur si belle contrée.


A mon retour, il me restera quelques jours de repos chez moi, histoire de me recaler dans les horaires européens.


Que fais-tu pendant cette période estivale ?


Gros becs !



michelgonnet 23/10/2009 10:11


Bonjour, merci pour ces photographies qui éveillent bien des souvenirs. Laisser des Signes est souvent source de liens  que nous ne soupconnons pas et c'est bien qu'il en soit
ainsi.
Juste "offrir" ce qui sera peut-être l'eau précieuse d'un Jardin. (sourire)


23/10/2009 21:05


Si grandit ensuite un arbre aussi splendide que celui aperçu dans votre "jardin", nous sommes tous bienheureux d'y déverser un peu de notre eau.
Sourire à mon tour.
Que l'inspiration vous accompagne...


delphine 10/10/2009 11:07


merveille que ces lieux que cette lumière et que ces hommes qui ont aimé cette terre et que ceux qui l'aiment encore!


10/10/2009 18:03


oui, la visite là-bas fut trop courte, mais c'est un privilège d'avoir pu découvrir ce pays où beaucoup reste à faire encore mais qui doit préserver ses paysages car ils sont beaux, dans
l'alignement des oliviers respirant le ciel en grandissant dans l'immuabilité, loin des turpitudes humaines.


Viviane 06/10/2009 10:27


Que c'est délicieux. Je ne sais qulle est la symbolique du bleu dans ces pays du Maghreb, mais toujours présent associé à la blancheur dans les petits  villages. Tu dis si bien le bleu qui
s'esquive pour laisser toute sa place à la nuance humaine, un peu comme si le ciel acceptait que sur terre se retrouve quelque reflets du Paradis perdu.

Tout cela me rapelle ( puisque tu parles de peintres) un beau diaporama du peintre Michel Giliberti, dont voici le lien, il suffit d'ouvrir et déroumer les photographies. Les tiennes sont emplies d'âme.


06/10/2009 22:29


Oh merci tout plein pour ce lien !
Je m'y suis rendue avec grand intérêt et ai découvert là-bas ce dont je voulais faire mon thème dans le post qui doit suivre prochainement, à savoir les portes tunisiennes que j'ai trouvée si
ravissantes, générant l'envie de faire halte, presque de venir plus près pour y toquer. J'ai aimé que le photographe ici les traite dans un angle de perspective plutôt que de face comme je l'ai
fait moi-même en novice de la photo.