Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 20:50



Pourquoi dit-on : "tomber amoureux" ?
D'où vient cette notion de chute alors que l'amour transporte ou relève ?
Qui, le premier, a fait croire au monde
qu'être en amour équivalait à perdre l'équilibre ?


Partager cet article

Repost 0

commentaires

dasola 26/01/2010 15:31



Bonjour, c'est vrai qu'en anglais, on dit, "tomber en amour", l'amour peut être un gouffre sans fond qui vous submerge et dont vous ne vous relevez pas. Vous ne pensez à rien
d'autre. Bonne journée.



Marianne 27/01/2010 21:38


oui ce type d'amour existe. Il devient passionnel et prend toute la place en soi.
Il peut donc faire souffrir s'il n'obtient pas le retour attendu.
J'ai vécu une telle passion. Elle ravage.
La vie heureusement m'a apporté un nouvel amour ultérieurement. Plus serein et durable cette fois.



catherine dupont 12/07/2009 17:57

je suis "tombée" sur votre blog, marianne, par hasard, après avoir vu "le hérisson" film tiré de l'élégance du hérisson" en tapant "anna karénine" dans google, j'ai vu que vous projetiez de lire ce roman cet été, (moi je cherchais en fait un résumé du roman !), et puis je vois dans la liste de vos articles récents "tomber amoureux", comme c'est ce qui se passe entre renée et kakuro (dans l'élégance du hérisson, que vous avez forcément lu ?) et que cela constitue pour moi l'énigme humaine par excellence, la chose incroyable dont on ne sait pas comment elle arrive, j'ai cliqué, comme aimantée par ces mots "tomber amoureux". merci de votre réponse, c'est complètement inhabituel pour moi : aller sur un blog, écrire un commentaire, recevoir le lendemain une réponse. au fait, la photo de la jeune femme nue sur les pétales rouges, me fait penser à american beauty, y a t-il un rapport, ou bien est-ce un effet de mon inconscient ?je vous envie marianne d'écrire ce blog ! merci aussi pour les définitions du verbe tomber, c'est passionnant.

13/07/2009 21:13


j'ai lu en effet "L'élégance du hérisson" mais n'ai pas vu le film, hormis les extraits que l'ont peut apercevori de ci delà.
J'ai lu aussi, l'été dernier, Anna Karénine : le souvenir de ce roman est encore prégnant.
Si vous m'enviez d'écrire ce blog, j'envie personnellement les auteurs capables d'écrire de si longs romans !
Répondre à ses visiteurs est la première politesse qu'un bloggeur doit avoir. C'est ainsi que naît l'ouverture d'esprit, à travers les échanges.
Pour ce qui concerne la photo de la jeune femme, c'est en cherchant une illustration à mon texte que je suis "tombée" moi-même sur cette image qui coïncidait parfaitement.
Je vous sens passionnée par les mots. Ravie dans ce cas de vous rencontrer sur "entre mots et vous" !
Belle soirée Catherine !


catherine dupont 11/07/2009 16:15

parce qu'il s'agit d'un genre d'accident au bon sens du terme, et que cela donne le vertige. oui je crois qu'il faut perdre l'équilibre pour tomber amoureux, quitter sa stabilité, aller vers l'inconnaissable,tomber est par ailleurs un joli verbe je trouve, qui éloigne de la brillance, de la gloire, des gens toujours debout, pour des contrées plus secrètes, plus incertaines, le jour qui tombe, on n'a plus de certitudes,sans compter le délice de la chute !

12/07/2009 12:34


merci, Catherine de cette intervention qui ouvre le point de vue.
Tu fais voir une autre facette du verbe en citant le "délice de la chute".
Je viens de consulter les divers sens de "tomber" sur un site intéressant :
http://www.cnrtl.fr/definition/tomber
ça en fait des... retombées ! Presque plus simple de... tomber d'accord !!
Bon dimanche.
Plaisir de recevoir ce commentaire.


liedich 26/06/2009 19:03

Hey Marianne, la photo ne donnreait pas une esquise de réponse ! Quelle couche que ce lit de pétales flamboyants ! mAIS tomber dans les bras l'un de l'autre, tomber dans un abysse de passion....Je ne suis pas vraiment choqué !!!Belle soirée à Toi. 

28/06/2009 21:37


Attirant ce matelas de pétales, n'est-ce pas. Rouge comme la passion.
Pour la passion, j'ai appris pour y avoir succombé il y a plusieurs dizaines d'années qu'elle pouvait aussi faire... tomber de haut.


Florinette 15/06/2009 15:01

Que de questions qui poussent à la réflexion...Bonne semaine Marianne et à bientôt !

17/06/2009 09:21



c'était un peu le but ! Si quelque chose te vient en tête, reviens nous le partager.
Même si tu es en pause, tu es plutôt active !

Amitié