Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 21:34
 
  

  C'est un lieu connu de toi et de moi
  Qui n'est ni de ce monde ni de l'exploit.
  Un endroit protégé où ton visage
  Ne pourra jamais prendre l'orage.

  Pour ne surtout rien changer
  Je m'y rends sans jamais rien déranger
  En murmurant simplement ton prénom
  Comme un mot de passe pudibond.

  Ici, je viens m'asseoir,
  Peu importe le jour ou le noir.
  Ici, l'espoir aime à se mouvoir
  Et se donner librement à voir.

  C'est un lieu connu de toi et de moi
  Qui n'est ni de ce monde ni de l'exploit.
  Un endroit protégé où ton visage
  Ne pourra jamais prendre l'orage.




Partager cet article

Repost 0

commentaires

liedich 21/05/2009 16:55

Il y a de la magie dans cette page, de la magie car je ressens du mystère au mystère ! j'ai bien une idée mais je n'ai rien pour l'étayer. Comme si tu avais voulu garder  l'initmité de votre VOUS.Je ressors avec une impression de surnaturel que je partage avec moi même en lisant les mots de quelqu'un d'autre et j'aime cela.Puisses-tu vivre ceci pleinement sans en souffrir. 

21/05/2009 19:09



le mystère s'ouvre à d'autres mondes et j'aime beaucoup cela !
Le surnaturel d'une chose non visible et non palpable, peut - je te le concède - laisser cette impression flottante dont tu parles. Et pourtant, tu y as été entièrement réceptif. Puisses-tu après
cela te sentir suscité.
Bonne soirée, Liedich.  :-)



sybilline 20/05/2009 14:19

Je suis heureuse de voir une petite flamme d'espoir briller au fond de tes rêves, Marianne...

21/05/2009 16:59



l'espoir ne m'a jamais quittée
car c'est lui qui fait vivre !




Jer 17/05/2009 15:35

Un endroit féérique, des lieux insaisissables qui n'appartiennent qu'à ceux qui les connaissent. Une porte ouverte sur soi...J'ai beaucoup aimé.

17/05/2009 15:58


un endroit où l'on sait qu'entrer devient moment de grâce quand il appartient à un autre qui vous autorise à le visiter. Je me suis trouvée chanceuse ce jour-là.



Viviane 13/05/2009 14:57

Qui n'est ni de ce monde, ni de l'exploit...Comme j'aurais voulu écrire cette phrase tant cela est vrai des lieux que l'on partagecette féérie que seul l'amour vécu depuis longtemps donne aux lieux, aux mots, aux souvenirsparfois même dans le silencece sont ces lieux de paix que l'on trouve à deux quand l'amour a su surmonter les oragesceux où l'on aime même les petits défauts de l'autre... merci Marianne de la musique des mots et de leur émotion contenue

13/05/2009 21:28



ah je sens combien tu es imprégnée des lieux visités récemment !
J'apprécie de lire la résonnance vibrante en mon amie musicienne !

Avec mon affection.



Dane 12/05/2009 07:36

Ce poème lit comme un murmure sans bruit de peur qu'on ne trouve cet endroit...J'aime beaucoup...Belle journée à toi

12/05/2009 20:27



Je suis certaine que nous sommes nombreux à connaître de tels endroits, pas vrai ?