Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

17 mai 2006 3 17 /05 /mai /2006 15:32

Je l'aimais- Anna GAVALDA - Roman - Collection J'ai Lu

Note de l'éditeur :

"On biaise, on s'arrange, on a notre petite lâcheté dans les pattes comme un animal familier. On la caresse, on la dresse, on s'y attache. C'est la vie. Il y a les courageux et puis ceux qui s'accomodent. C'est tellement moins fatiguant de s'accomoder..."

"A-t-on le droit de toute quitter, femme et enfants, simplement parce que l'on se rend compte - un peu tard - que l'on s'est peut-être trompé ? Adrien est parti. Chloé et leurs deux filles sont sous le choc. Le père d'Adrien apporte à la jeune femme son réconfort.  A sa manière : plutôt que d'accabler son fils, il semble lui porter une certaine admiration. Son geste est égoïste, certes, mais courageux. Lui n'en a pas été capable. Tout au long d'une émouvante confidence, il raconte à sa belle-fille comment, jadis, en voulant lâchement préserver sa vie, il a tout gâché."

Mon appréciation : "Je l'aimais" est le premier roman d'Anna Gavalda. Il contient de beaux passages sur la passion amoureuse. Toutefois, il ne m'a pas transportée. Il est loin de me laisser l'empreinte de son autre roman "Ensemble c'est tout" ou même de son recueil de nouvelles "Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part".  Je suis toutefois impatiente de voir l'évolution de son écriture et figure à présent parmi les lectrices fidèles de cette auteure. Vivement le prochain !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marianne - dans mes lectures
commenter cet article

commentaires