Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

9 mai 2006 2 09 /05 /mai /2006 21:44

Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part - Anna GAVALDA - Collection J'ai Lu

Note de l'éditeur :

"Quand j'arrive à la gare de l'Est, j'espère toujours secrètement qu'il y aura quelqu'un pour m'attendre. C'est con. J'ai beau savoir que ma mère est encore au boulot à cette heure-là et que Marc n'est pas du genre à traverser la banlieue pour porter mon sac, j'ai toujours cet espoir débile."

"Les personnages de ces douze nouvelles sont pleins d'espoirs futiles ou de désespoir grave. Ils ne cherchent pas à changer le monde. Quoi qu'il leur arrive, ils n'ont rien à prouver. Ils ne sont pas héroïques. Simplement humains. On les croise tous les jours sans leur prêter attention, sans se rendre compte de la charge d'émotion qu'ils transportent et que révèle tout à coup la plume si juste d'Anna GAVALDA. En pointant sur eux ce projecteur, elle éclaire par ricochet nos propres existences".

Mes appréciations : j'ai gardé l'empreinte du roman "Ensemble c'est tout" (2004). Aussi, n'ai-je pas hésité à faire l'acquisition de ce recueil de nouvelles qui fit connaître Anna GAVALDA en 1999  (refusé par nombre d'éditeurs mais le bouche à oreille et la presse aidant, il emporte le prix RTL Livre, avant d'être traduit en 21 langues) ainsi que de son autre roman dont je vous parlerai ultérieurement "Je l'aimais" (2002). Ce recueil de nouvelles se lit très facilement, et chaque histoire est un nouvel univers. Humour, spontanéité, fraîcheur. Des personnages modernes, touchants, qui nous sont proches, parlant un langage  certes familier, mais n'est-ce pas ainsi que nous parlons dans la vie  ?  Ils sont  tellement vrais qu'on croirait en connaître l'un ou l'autre plus personnellement.  C'est vivant, drôle, émouvant, crédible.  J'adore !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marianne - dans mes lectures
commenter cet article

commentaires