Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

3 mai 2006 3 03 /05 /mai /2006 18:13

La mémoire des murs - Tatiana de Rosnay - Pocket - 2005

Note de l'éditeur :

" L'appartement correspondait pourtant exactement à ce que Pascaline, informaticienne de quarante ans, avait imaginé pour sa nouvelle vie de femme divorcée sans enfants. Un deux pièces calme et clair donnant sur une rue animée.

Mais à peine installée, elle apprend par une voisine qu'un drame s'y est déroulé quelques années auparavant. Comment vivre dans un lieu marqué par l'horreur ? Comment continuer à dormir dans cette atmosphère oppressante ? Et pourquoi Pascaline est-elle obsédée par cette tragédie ?

Lentement, sûrement, par touches infimes, cette histoire ranime chez elle une ancienne douleur, une fragilité secrète restée longtemps enfouie.

Seule face à la mémoire des murs, elle devra affronter son propre passé...".

Mon appréciation :   des murs qui gardent la mémoire des drames, aux drames dont elle a fait ses murs, Pascaline glisse peu à peu - en nous prenant à témoin - vers son côté sombre, jusqu'au drame...

Partager cet article

Repost 0
Published by Marianne - dans mes lectures
commenter cet article

commentaires

sybilline 26/04/2008 19:14

Après avoir lu de cet auteur le merveilleux "Elle s'appelait Sarah" je m'attendais à retrouver dans celui-ci la compassion profonde d'une femme pour ces jeunes victimes. Mais tel n'est pas le cas, Pascaline s'identifie petit à petit au meurtrier et sombre dans la folie .J'en ai été assez déçue.. 

27/04/2008 15:14


Comme j'ai lu les livres de Tatiana de Rosnay dans l'ordre de parution, j'ai le sentiment d'une progression de l'auteure dans "Elle s'appelait Sarah", son meilleur livre à ce jour à mon avis.


TR 06/09/2006 12:39

merci ! ;)
a bientot !

Marianne 10/09/2006 10:06

Très honorée de votre visite. Merci à vous Tatiana.
A bientôt.