Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

21 décembre 2008 7 21 /12 /décembre /2008 15:05
votre texte
 
A la lueur de ces lanternes, éclairer le sentier puis se faufiller stand après stand, pour intercepter quelques petites merveilles.

s
se souvenir des Noël d'antan, des contes de notre enfance




des décorations ciselées posées sur les fenêtres pour gratifier les passants d'un clin d'oeil de fraternité

et des jouets derrière les vitrines convoités par de petites billes ébahies

A demain, les anges !

****************************************************************************************************





Partager cet article

Repost 0

commentaires

aimela 22/12/2008 12:46

Chouette tu as même trouvé mes copines les sorcières, tu leur feras un bisou de ma part  avant qu'elles ne repartent ( sourire) C'est magnifique ce marcher , merci pour toutes ces belles choses. Passe de belles fêtes et bises

22/12/2008 19:50



Voici ce qui est affiché sur le stand où elles sont vendues :
"Au Moyen Age, durant le mois de décembre, les femmes décoraient chacune un balai. Chaque jour, elles y ajoutaient un nouvel élément jusqu'au soir de Noël.
Elles accrochaient ensuite ce balai au-dessus de leur porte afin de protéger leur maison des sorcières et des mauvais sorts.
De fil en aiguille, le balai s'est transformé en petite sorcière qui, suspendue dans votre maison, vous portera bonheur et éloignera les mauvais esprits, ...!! (toutes nos sorcières sont
confectionnées à la main et sont articulées aux bras et aux jambes"

Merci pour tes voeux, Chère Aimela !