Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 20:51

Il y a un mois, je vous présentais "L'incertain" écrit par Virginie OLLAGNIER, publié aux Editions Liana LEVI.

A la suite de mon article, l'auteur nous fait l'amitié de sa présence toute spontantée sur l'espace "Entre mots et vous" où un échange a émergé autour du thème de l'écriture :

QUESTIONS posées à Virgine OLLAGNIER :
Quel fut votre parcours personnel vers l''écriture ?
Comment bâtissez-vous vos romans ?
Comment opérez-vous vos recherches ?
Comment avez-vous mené la construction de vos personnages ?
Quelles sont vos méthodes/habitudes de travail ?
J'ai personnellement été sensible à ce que vous développez dans vos romans. De l'un à l'autre, j'y ai détecté une belle ouverture d'esprit.
Par ailleurs, à l'heure où l'on développe principalement le sens visuel, j'ai trouvé très fine l'idée de tabler votre premier sur la guérison par le toucher à travers le prisme du coeur.



REPONSES apportées par  Virginie OLLAGNIER :
"pour faire court, je suis dyslexique et l'écriture n'a jamais été un plaisir, ni même une envie, juste un pari avec mon amoureux qui lui y croyait. Donc
"
Toutes ces vies qu'on abandonne"  est d'abord une blague qui aurait bien tourné...
J'écris de façon chronologique mes (seulement deux!) romans après une bonne dose de recherches, j'aime imaginer mes personnages dans des univers qui me sont inconnus mais qui m'attirent. Ce sont les personnages et ce que je veux leur faire vivre qui guident mes pas dans ces temps passés. On ne bouge pas de la même façon avec ou sans corset... Leur caractère, leurs désirs, leurs questions ouvrent donc mes recherches, d'abord, puis mon plaisir, ma curiosité, pour finalement me servir de tout cela pour la toile de fond romanesque.
Mes personnages s'imposent à moi, je ne les choisis pas vraiment (c'est étrange d'écrire cela!), ils viennent car ils sont nécessaires à ce moment de ma vie. Zoltàn est un personnage qui ne me quittera pas de sitôt... Je l'aime encore trop... Je ne suis pas prête de rompre avec lui... C'est délirant ce que j'écris et pourtant, je ne vois pas comment l'expliquer autrement. Il me faut après ce deuxième livre plus de temps que pour le premier pour laisser d'autres personnages vivre en moi, serait plus claire peut-être.
Je n'ai pas vraiment d'habitudes de travail. Il me faut simplement être dans un lieu calme et surtout personne au dessus de mon épaule: impossible dans les trains par exemple. Un bon fauteuil, mon ordi sur mes genoux et Bachelorette de Björk si ça ne vient pas assez vite."

QUI EST-ELLE ?
"Virginie Ollagnier, née à Lyon en 1970, est formatrice en communication écrite et en ergonomie, et co-scénariste de la bande dessinée Kia Ora. Son premier roman, Toutes ces vies qu’on abandonne, lui a valu un succès public et critique et a obtenu onze prix littéraires dont le « Prix coup de cœur du roman historique de la ville de Blois » et le « Prix du premier roman du Touquet ». Il a été sélectionné dans le cadre de « L’été des libraires 2007 ». Il reparaît dans la collection Points en septembre 2008."


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Florinette 23/10/2008 19:49

Promis !

Florinette 22/10/2008 19:02

Merci beaucoup Marianne pour ce partage fort intéressant ! Je n'ai encore rien lu de l'auteur, mais compte bien le faire.Bonne soirée !

23/10/2008 16:26



Elle pourrait bien plaire à ta sensibilité !
Reviens me dire ce que tu en auras pensé, OK ?
Bises



Sissipaillette 02/10/2008 17:49

Je viens par chez toi déposer des bisous d'amitié et te souhaiter une douce soirée.

02/10/2008 20:55


Tu as toute ma gratitude... pour ta gentillesse !  ;-)
Bises


aimela 28/09/2008 11:38

je ne connais pas cet auteur mais cela me donne envie de la lire, j'essaierai de la trouver  dans la bibliothèque de mon quartier. Merci  à elle et merci à toi pour cet article, amitiés

28/09/2008 16:05


Reviens nous dire tes impressions quand tu l'auras lue !
Amitié, Aimela. C'est un mot si beau.  :-)


Viviane 26/09/2008 16:48

C'est sympa!!! contente pour toi ;o)ce doit être très émouvant de recevoir ainsi un auteur sur son blogbravo, tu le mérites