Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 09:04
Après "Paradis conjugal" (Albin Michel, 2008), d'Alice FERNEY, je viens d'ouvrir un autre de ses livres, parus antérieurement chez Actes Sud : "Grâce et Dénuement" (1997, prix Culture et Bibliothèques pour tous).

En attendant mes impressions, voici une interview de l'auteur sur le lien suivant :  
http://auteurstv.blogspot.com/2008/04/alice-ferney-ce-qui-ressort-de-mes.html

Vous y découvrirez sa spontanéité, sa fraîcheur, et son analyse du travail d'écrivain à travers le prisme de son expérience personnelle.

On se fait souvent une image d'un auteur en parcourant ses écrits. S'il arrive peu souvent qu'elle soit erronnée, la plupart du temps néanmoins, celle-ci reste bien incomplète, et d'autant plus si l'on se limite à la lecture d'un seul de ses livres.

L'écouter s'exprimer oralement, avec un ton bien différent de celui de ses ouvrages, est toujours un étonnement pour moi.

Ce n'est pas un exercice facile probablement pour un auteur, amoureux de sa solitude, que d'extérioriser devant une caméra ce qui l'anime profondément de l'intérieur.

Cette interview, d'environ 20 mn, m'a permis de découvrir une autre facette de cette personnalité intéressante.

Je vous invite vivement à écouter son intervention, qui balaie sans détournement et avec sincérité l'état d'écrivain, femme, insérée dans un milieu, et enseignante (Université d'Orléans).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Babou* 12/09/2008 18:56

Je te pose ici mon petit message :Surprise… sur mon blog pour toi amicalement Babou*

12/09/2008 23:38


Wow ! Merci pour l'attribution !


Viviane 09/09/2008 09:19

Tu as raisonla voix change toutil y a tant de choses qui passent à travers elleelle est très belle à regarder et ce qu'elle dit de la coupure est très importanteje ne crois pas cependant que je pourrais écrire sous un pseudomais c'est sans doute la seule manière de se protéger

11/09/2008 07:28



Le pseudo, OK pour se préserver (un peu).
Ce qu'il m'apporterait, si je publiais un jour, ce serait une plus grande liberté d'écriture. C'est un défi que d'écrire en toute liberté. On a tendance à se censurer (pour diverses raisons
propres à chacun mais souvent pa crainte de blesser).