Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

14 juillet 2008 1 14 /07 /juillet /2008 16:38




Un temps couvert sur mon coquet village alsacien en ce 14 juillet.

Je m'approche de vous, que j'ai un peu délaissés ces dernières semaines, un peu sous l'appel de priorités incontournables, un peu par besoin de repli, un peu en raison de la chaleur estivale, un peu en raison de mes obligations familiales (juin, le mois des examens pour mes jumeaux !).

Que deviens-je, me demandent certains, de ce fait ?

J'ai achevé depuis mi février mon parcours de plusieurs mois au sein de la Librairie Broglie de Strasbourg en CDD.
J'ai dit "au revoir" ces jours derniers à Natacha de la Librairie Caractères de Hoenheim qui quitte l'Alsace pour de nouveaux projets et qui m'avait, la première, donné ma chance en librairie en m'acceptant dans la sienne en 2007 pour y effectuer un stage (en plus de m'y laisser libre expression au cours de journées comme le Printemps des Poètes). - Bon vent Natacha et que ce qui se prépare pour toi t'apporte mille bonheurs ainsi qu'à ta famille ! -
A travers ces deux expériences, j'ai eu la chance, au quotidien, de côtoyer des libraires passionné(e)s, d'observer les attentes d'un lectorat, d'échanger avec des bibliothécaires ou gestionnaire de médiathèques, de comprendre les circuits d'édition et de distribution du livre, de rencontrer et découvrir des auteurs, de satisfaire mon insatiable curiosité littéraire, etc...

Puis vint un creux de vague jusqu'en mai.
J'espérais un poste particulier dans un cabinet de ressources humains, qui devait se concrétiser en ce joli mois ;  or, le projet initié n'a pu aboutir. Moment de déception !

De là, avec mon vécu et mes expériences, vers où me rendre ? Sachant par ailleurs que l'échéance de fin de droits des Assedic à l'horizon d'octobre pesait lourdement dans la balance.
Parlant de balance, j'ai hélas compensé par les bonnes choses pour garder le moral... Résultat, c'est ma balance qui me fiche le cafard quand j'y pose le pied maintenant ! Ah c'est malin !

Après un coup de blues, j'ai recommencé mon parcours de demandeuse d'emploi.
Besoin de conseils en matière de lettres de motivation ? Demandez-moi !!! 
J'ai répondu aux annonces, contacté les agences d'intérim, parcouru les sites emploi, passé tests de toutes sortes et entretiens...

Au final, je viens d'obtenir un contrat de professionalisation démarrant le 18 août prochain à la Caisse d'Allocations Familiales du Bas-Rhin, qui sera l'opportunité de me former sur 18 mois (6 mois d'intégration + 12 de formation rémunérée) au métier de Technicien Conseil en Prestations Familiales en même temps que 9 autres personnes.

Ma vie va donc subir quelques réorganisations dans les prochains temps.

J'attends sereinement ce jour, avec néanmoins l'appréhension d'une lycéenne qui reprendra le chemin des études à la rentrée. J'ai juste quelques années de plus (qui ont bien failli être quelques années de trop pour l'un ou l'autre recruteur rencontré, mais je ne suis pas rancunière ! )...

Si je suis soulagée d'avoir trouvé à rebondir professionnellement, c'est tout de même un peu le déchirement de devoir lâcher mon temps précieux d'écriture dont je jouissais depuis quelques semaines. Comme tant d'autres qui s'adonnent à cette passion solitaire, chronophage certes, mais si indubitablement enrichissante !
Mais cela me tenant au corps depuis des années, je parviendrai sûrement à me caler un espace pour poursuivre ma route littéraire.

Sans vacances depuis trois ans, soulagée de ne plus subir la pression du "comment rebondir ?", je mets donc les semaines qui me séparent de l'échéance à profit pour me reposer et m'adonner aux seules activités essentielles à la survie familiale et à mes loisirs préférés.

Côté lecture, mon défi actuel est une oeuvre que j'espérais lire depuis longtemps : Anna Karénine de TOLSTOI. Je suis avide d'en apprendre sur le plan de l'écriture de cet auteur majeur.La préface de Louis Pauwels ouvrant cette édition (folio classique n° 2660) a laissé entrevoir dans Tolstoï un homme plutôt impressionnant, au parcours peu commun, en proie à des doutes quant à une écriture que je trouve moi-même si riche et travaillée.

Côté écriture, je poursuis mon chemin intérieur... Pas loin certains jours des doutes de Tolstoï mais je n'irai pas pour autant jusqu'à songer au suicide comme lui, rassurez-vous !

Côté quotidien, depuis vendredi, je me bats pour et avec un ordinateur vélléitaire.... Windows XP lui suggère comme des rejets de mon entrée dans le disque dur...
Ma mission est donc de trouver un informaticien pour que je ne perde pas trop de fichiers !
Bien du plaisir !!!
Heureusement, un tout nouveau portable me permets de rester en contact avec vous.

A tous ceux qui préparent leurs vacances (ou y sont déjà, les chanceux), je souhaite une douce "vaquiétude" (j'ai trouvé ce nouveau terme non homologué dans le dictionnaire sur un blog il y a peu et l'ai trouvé très opportun, parlant, suggestif), et pour finir à chacun individuellement un très bel été.

Je vous embrasse !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chrisotphe 13/09/2008 21:50

Voilà quelques temps que je n'avais pas fait un petit tour sur ton blog... (désolé :( Il est toujours aussi riche ! Merci pour le petit mot sur Natacha et sa librairie, je crois savoir qu'elle a vraiment bien apprécié travailler à tes côtés. L'Alsace commence à manquer doucement, la perte des repères, l'anonymat peut-être, mais nous nous sentons tout de même très bien à Niort. Plein de bonnes choses dans ton nouvel environnement professionnel.

14/09/2008 14:31


Merci de tes nouvelles Christophe.
Moi aussi je garderai un excellent souvenir de mon temps d'apprentie libraire avec Natacha ! Entre passionnées de livres, c'était couru d'avance qu'on s'entende !
J'ai lu avec grand intérêt ton initiative concernant Nicolas Bouvier
Tiens, cele me fait penser que je pourrais la faire connaître à mes lecteurs dans un prochain article ! L'idée mérite attention !
Je vous envoie mes bonnes pensées à tous 4.
amitié


Olivier Goujon 21/07/2008 21:56

Juste après avoir reçu ton dernier mail, je suis derechef venu faire un tour sur ton blog. Il m'a apporté les réponses aux questions que je t'ai posées dans ma réponse à ton mail ! Je suis heureux que tu aies trouvé une activité professionnelle et que tu continues d'écrire les lignes de cette vie exemplaire qui est tienne. Toute expérience est éminemment enrichissante pour celui ou celle qui sait décrypter les saveurs de la vie. Je n'ai aucun doute en ta capacité d'apprécier tous ces moments qui nous constituent. Je te souhaite donc un magnifique été !!!

22/07/2008 11:46


Et moi, j'ai répondu à ton mail ce matin qui s'enquérait de mes nouvelles !
Bonnes rénovations encore !
Bises


Roméo 21/07/2008 09:42

Chère Marianne, je suis contente de constater combien ton énergie vitale te permet de rebondir... et c'est un exemple pour moi de voir la façon dont tu fais feu de tout bois pour que chaque expérience de vie soit source de fécondité.Amitié,Juliette

21/07/2008 13:29


Tes lignes m'émeuvent, Juliette.
Si le parcours ne se fait pas sans difficulté, c'est pourtant lui qui devient ma force. Souvent cela ne m'apparaît que plus tard, au moment de franchir une étape nouvelle.

Mais n'es-tu pas exemplaire toi-même pour nous dans ce combat que tu mènes en nous livrant ton vécu et ta profondeur ?
De tout coeur, je t'envoie mes pensées dans ton parcours. 


Viviane 17/07/2008 09:47

pardonne moi de 'navoir pas pu être plus présente, nous déménagions depuis dix jours nos dexu filles l'une part vers Dakar, l'autre entre en facj'ai lu avec beaucoup de joie pour toi ce nouveau démarrage , même si des tas d'imprévus ont ponctué ces derniers moisbon courage marianne pour cette nouvelle aventure qui commence, je sais que tu n'en manques paset j'espère que tu trouveras malgré tout le temps de composer pour nous ces fiches de lecture si merveilleuses que tu nous as offertes jusqu'ici.Bisous

17/07/2008 11:18


Chère Viviane,
oh mais ne t'excuse pas, mon amie !
Je comprends tout à fait !
N'es-tu pas trop attristée par ces départs qui sont comme des envolées ?
Merci pour tes encouragements.


aimela 16/07/2008 11:15

Je suis contente que tu ais pu trouvé de quoi rebondir , je te souhaite un bon repos, je pars une semaine( environ) me cicatriser un peu le moral

17/07/2008 11:20


J'ai lu ça sur ton blog hier, oui !
Un voyage est toujours en enrichissement intérieur et probablement nous reviendras-tu pleine de nouvelles images et réconfortée.
Belles vacances à toi !