Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 16:27



Récemment, j'ai fait l'acquisition du Dictionnaire des symboles chez Robert LAFFONT (collection BOUQUINS).

Durant mes instants de loisirs, je m'y plonge et c'est toujours une satisfaction d'en apprendre de cet ouvrage riche en informations.

L'unique arbre qui pousse dans mon jardin (trop étroit pour en contenir d'autres) est un Tamaris.

Au quotidien, il symbolise la croissance de nos jumeaux qui cette année fêteront leurs 18 ans car il fut planté l'année de leur naissance, mais il est aussi appelé chez moi  "l'arbre de l'écrivain" par ma famille, en référence à l'inspiration que j'y puise certains jours...

En parcourant aujourd'hui le Dictionnaire des symboles, je vous fais lecteurs avec moi de ce que vais apprendre de plus au sujet de "mon arbre"... :

"Le Tamaris est en Chine, parce qu'il ressemble au pin ou parce qu'il résiste aux intempéries, un symbole d'immortalité.

 [ en aparté, voici son allure en hiver ]

Le nom du Maître de la pluie  Tche'e-song tseu signifie tamaris, ou pin rouge. Il a aussi pour nom Chou-téi (vertu des arbres), cette vertu ou ce pouvoir étant sans doute propre à la résine, utilisée comme drogue de longévité.

On notera aussi que le tamaris semble avoir joué un rôle d'arbre central au pays de Canaan, car Abraham planta cet arbre à Bersabée avant d'invoquer Yahvée (Genèse 21,  33). Après avoir conclu l'alliance avec Abimêlek, Abracham planta un tamaris à Bersabée et y invoqua Yahvé, Dieu d'éternité.

Pour les Japonais, les paysages qui renferment cet arbre (Gyorin = tamaris) font penser à un tableau de l'école de la Chine du Sud. Les savants d'autrefois disaient qu'il annonçait la pluie et l'appelaient l'arbre divin, le magicien de la pluie. On le nomme encore l'Unique-aux-trois-Printemps, car il peut fleurir jusqu'à trois fois par an.

Il évoque la douceur de la solitude, les vastes étendues désertes, les grandes plaines chinoises où des civilisations se sont englouties sans qu'on s'en aperçoive, l'indifférence de l'éternité."


Respect "mon arbre", symbole de longévité... et qui comme au pays de Canaan, tient dans mon jardin la place centrale !

A cette époque, il en est à la fin de sa première floraison de l'année. Je lui prêterai toute attention pour vérifier s'il y en aura de suivantes.

Les jours de pluie, il ploie ses branches sous le poids de l'eau comme Cosette portant son seau lourd. Il semble n'aimer que la légèreté de l'air qui déclenche un bruissement aussi doux qu'un murmure entre ses rameaux qu'affectionnent particulièrement les mésanges et les moineaux. 

A lui seul, il est un spectacle toujours renouvelé berçant mes rêveries, donnant naissance à de nombreux écrits, prenant le rôle de compagnon durant mes heures de solitude et lors de chagrin ou difficultés passagères. Il a abrité nombre de mes lectures estivales, perçu nos conversations et rires familiaux ou amicaux, assisté aux barbecues-parties, porté les escalades de bambins (les miens plus jeunes ou ceux de nos visiteurs) etc.

C'est donc pour toutes ces raisons et celles que nous avons découvertes ensemble, un immense symbole chez nous.

Cet arbre, a sa place dans notre famille !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sissipaillette 01/06/2008 20:26

J'en ai un dans le jardin. Il est encore jeune et j'avoue que je ne connaissais pas du tout sa symbolique et je suis contente maintenant de la connaître.Mon mari aime particulièrement cet arbre et comme tu le sais nous voulons trouver une maison à la campagne et je pense sincèrement qu'un tamaris prendra racine dans notre prochain jardin.En lisant tes commentaires, Viviane m'a mis l'eau à la bouche avec les tarots et les nombres, je file découvrir son univers.Je t'embrasse très fort et te dis à très vite

02/06/2008 21:27


Alors, son seul inconvénient (et peut-être est-ce pour cette raison que les Japonais le surnomme l'Arbre de la pluie...) c'est qu'à cette époque il est très cotonneux... et ça vole partout dans la
maison ! Effet sur les voisins garanti !


sybilline 31/05/2008 12:04

Ce tamaris serait-il ton double végétal, le symbole de ta position au sein de ta famille et de ton état de poète?

02/06/2008 21:28



Rien de tout cela, Sybilline, simplement l'arbre qui me détend et berce mes rêveries parce qu'il est gracieux dans ses mouvements.



Viviane 30/05/2008 09:07

ma fille y joue, mais je m'intéresse à sa symbolique très ancienne, très enfouie et cependant très vivante

30/05/2008 15:04


J'irai lire l'article du Dictionnaire des symboles relatif au Tarot, tiens !


Natacha 29/05/2008 22:12

Moi aussi je veux un tamaris pour mon jardin et surtout pour abriter mes prochaines lectures sous le murmure de ses feuilles... que de poésie dans l'évocation de cet arbre, chère Marianne !Bise à toi

30/05/2008 14:59


Alors, prévois qu'il a besoin de taille parfois.
Cette nuit, sous la violence de l'orage et de la mini tornade qui a balayé nos communes, il s'est fendu et nous avons été obligés de scier cette branche !
Mais l'arbre de la longévité est toujours debout fort heureusement !


lise dest 29/05/2008 22:12

Bonsoir Marianne, elle particulierement belle cette nouvelle bannière.
Les nombres c'est lorsque l'on commence a s'y interésser alors là ....!
c'est passionnant.
A bientot pour découvrir de nouvelles images, de passages de vie
Amitiés
Lise Dest

30/05/2008 14:56


Les nombres et leurs infinis ?
C'est Fleur de Lotus qu'il faut féliciter pour la bannière qu'elle a créé tout spécialement pour moi en toute spontanéité, et grand merci encore à elle.