Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'auteure

Rechercher

En France...

 





Poésie, chanson, échanges épistolaires, théâtre, nouvelles, roman.....
L'expression écrite a-t-elle véritablement un sens ? Quelle est sa quête ?
Et la mienne, quelle est-elle, à suivre ainsi ce fil qui se déroule sur la lisière de mes rêves ?
Si je n'ai pas trouvé la réponse ni à la seconde ni à la troisième de ces interrogations, concernant la première, en expérimentant les genres cités, j'ai néanmoins repoussé mes limites, exploré ma liberté, reconnu mes barrières, plongé dans mes propres zones d'ombre, apprivoisé mes doutes, rencontré des visages, aimé des êtres uniques, anticipé sur des événements personnels, bousculé mes préjugés, consolé des chagrins, croisé des personnages pour certains retournés au néant, pour d'autres si fascinants qu'ils manquèrent de m'aveugler au point de déplorer de revenir à la substantielle réalité.

 

Archives

17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 22:26
  Mots du soir
 
 
MOTS IMPRONONCES
« …les mots imprononcés sont souvent plus violents
que les mots que l’on prononce,
et ils se clouent en nous définitivement.
(Lydie SALVAYRE – Portrait de l’écrivain en animal domestique)
 
AVENIR
« Cet inconnu qui se nomme l’avenir, si sage qu’il ne parle jamais,
gardant ses secrets afin de faire chercher l’homme la source de l’espérance. »
 (Lauréanne HARVEY, L’enfer au soleil)
 
SIECLE
« Je tais mon siècle parce que c’est un siècle de masse organisée… »
(Marina TSVETAEVA)
 
AIMER
« Nous ne sommes faits que de ceux que nous aimons et de rien d’autre »
(Christian BOBIN)
 
 
 
SOURIRE DU SOIR
(mots d’inconnus pris sur le vif dans la rue)
 
Réaction d’une jeune fille assise dans le tramway s’ébranlant devant la place
où est en train de se dérouler un tournoi d’échecs à l’air libre
« Mate ! Ils jouent aux échecs sur la place !  »
 
 
Trois fillettes discutent entre elles :
- C’est demain ton anniversaire, Emilie ?
- Oui peut-être, mais je suis pas sûre…
La troisième fillette regarde le ventre de la mère d’Emilie :*
« Tu vas bientôt être grande sœur ? »
 
Un couple de passage  :
Lui : « Elle baise comme un pied ! »
Elle : « Suis-je si naïve ? J’ignorais ces talents podologiques ! »
 
Un autre trop placide :
- C'est tout ce que t'as à me raconter ?
- Ben... Tu sais... je connais pas d'histoires ?

 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Viviane 24/03/2008 19:20

c'est riche ces pensées que tu nous offreset comme tu as raisonles mots qui n'ont aps été prononcéssont comme des daguescelle sur l'avenir me plait aussi infiniment (n ous ne sauraons ni ne jour ni l'heure et c'est c equi nous tient debout)quant à l'amour, oui, en découvrant que c'est Bobin qui les a écrit, je ne suis pas étonnée, poète d el'amour infini.

25/03/2008 15:08


Chère Viviane,

Plaisir de te retrouver ! En espérant que tu es rétablie.
Ces citations que nous partageons les uns les autres sur nos blogs sont une manière d'approfondir la beauté de ces phrases que nous glânons au passage de nos lectures. Bien souvent, elles
tombent à propos, parfois comme un constat, parfois comme le prolongement de nos pensées, parfois comme une réponse.
Celle de C. BOBIN sonne simplement comme une vérité indéniable.
J'en ai relevé une autre cette semaine , écrite par un anonyme, découverte sur un diaporama: "Vous pouvez n'être
qu'une personne pour le monde, mais vous pouvez aussi être le monde pour quelqu'un".
Quand je lis ces phrases-là, je sais que j'ai raison de penser que nous interagissons les uns sur les autres et que nous sommes responsables les uns des autres.
Je conclus ce commentaire sur une autre pensée d'anonyme : "La certitude d'avoir été, un jour, une fois, aimé, c'est
l'envol définitif du coeur dans la lumière".


Fleur de Lotus 24/03/2008 15:34

Coucou,J'aime beaucoup lire des phrases comme celles-ci. Ma préférée dans ton article, c'est celle qui s'intitulle aimer.Merci de venir régulièrement au Jardin.Pour la bannière, tu n'étais pas obligé de la réduire, je lui ai donnée la bonne taille pour qu'elle s'intègre dans ton blog ou peut-être que c'est ainsi que tu la voulais.Je peux t'aider si tu as des soucis pour la placer en grand.Bisous et douce après-midi

24/03/2008 16:04


Oui, j'aurais aimé que cette belle bannière dont tu me fais l'heureuse surprise soit bien mieux mise en valeur ! Je ne comprends même pas pourquoi elle se réduit toute seule alors que je n'ai fait
que l'insérer. J'ai aussi tenté de passer par "Bannière" mais là rien ne se passe ! J'ai bien du mal techniquement. Pas douée avec le maniement de cette version 2 !